Du bon usage du mail (3) : recherche d’emploi

Share
Stats chômage
1 million d’offres pour 4 millions de chômeurs. La pénurie ne se limite plus au secteur de l’info-doc.

Le courriel est désormais incontournable en milieu professionnel. C’est également vrai pour la recherche d’emploi. Au delà de la réception automatisée d’offres, il prend également une place grandissante pour postuler à un poste. A la netiquette s’ajoute alors le formalisme propre à l’exercice très codifié de la candidature.

Il est une époque pas si lointaine où, malgré l’ampleur des échanges par e-mail, il était impoli, voire rédhibitoire, d’envoyer une lettre non manuscrite à un employeur potentiel.

annonce Keljob, avant d’expliquer que c’est aujourd’hui la candidature papier qui est devenue rédhibitoire (snail mail), et de détailler la bonne méthode :

Pour être efficace, la démarche est simple : quelques lignes de mail personnelles et précises sur le sens de votre candidature accompagnent CV et lettre de motivation en pièces jointes. Pour être « gardé en mémoire » – au sens informatique s’entend – le candidat veillera également à clairement identifier son fichier (par exemple LMPrénom_Nom_PosteConvoité.doc) et à l’enregistrer sous format Word. L’un des rares format (avec le PDF) à transiter sans souci sur Mac et PC.

Entre autres choses, le spécialiste de l’emploi précise que les recruteurs préfèrent les mails pour des raisons pratiques :

Quand une candidature n’est pas retenue, elle est souvent ajoutée à une “CVthèque” pour de futurs postes à pourvoir. Or, quand on reçoit un courrier écrit à la main, il faut le numériser pour le garder en archive. C’est un peu fastidieux.

Il s’agit aussi de montrer qu’on vit avec son temps, et le conseil n’est plus aujourd’hui limité à certains secteurs comme les boites de Com’ ou d’informatique :

Signer un courrier à la main, c’est bien. Créer une signature avec un lien hypertexte renvoyant vers sa page Viadeo, c’est mieux…

Dans de nombreux secteurs (communication, banque, distribution…), la lettre de motivation disparaît même au profit du mail de motivation. Plus informel que la lettre, le mail en reprend cependant les fondamentaux : Le mail doit contenir “une phrase d’accroche, une présentation succincte du parcours, une motivation tournée vers le poste ainsi qu’une formule de politesse sollicitant un entretien”. Le tout en 15 lignes maximum. Le mail de motivation permet l’inclusion de liens hypertexte (c’est donc recommandé), mais contraint à choisir une formulation efficace de l’ objet (calquée sur l’objet de la lettre).

La lettre manuscrite peut être requise dans une deuxième phase du recrutement, pour analyse graphologique (que le candidat croie à la graphologie ou pas). Il y a aussi des maires qui demandent une lettre manuscrite en réponse à leur offre, officiellement pour sélectionner les candidats les plus motivés. On peut pourtant se poser des questions sur nos futures possibilités de médiation numérique, une fois en poste dans la bibliothèque municipale. Les employeurs aussi devraient montrer qu’ils vivent avec leur temps s’ils ne veulent pas se priver des meilleurs candidats. Idem pour les concours, qui peuvent mener au recrutement endogamique de scribouillards, en se privant de potentiels bibliothécaires hybrides (Ah, je n’ai pas pu m’en empêcher 😉 ). Voyez la réaction de Norman, de la génération Y (il a 24 ans), quand on lui demande “d’écrire une lettre postale à l’ancienne, sur un papier avec un crayon” :

La question que je me pose est : A quand le CV en ligne au lieu d’une PJ? Des outils comme DoYouBuzz ou Flavors.me permettent de créer des CV multimédia et interactifs, avec un liberté de création plus grande que les profils LinkedIn ou Viadeo. On a beau dire qu’on doit adapter son CV au poste convoité, on utilise toujours les mêmes deux ou trois modèles qu’on a mis au point. Il suffirait de mettre ces trois modèles en ligne et de faire pointer le mail de motivation vers le modèle le plus adéquat. De plus, rien n’empêche de proposer un (des) CV en ligne en pdf pour permettre au recruteur un archivage dans sa CVthèque.

En plus du CV papier qui ne disparait pas (le pdf n’est qu’un CV papier sur un écran), le Pôle Emploi devrait donc se mettre à la page en proposant des ateliers CV en ligne avec DoYouBuzz ou un outil du même type. De même que les bibliothèques il y a encore peu, le Pôle Emploi voit toujours Internet comme un outil à part, avec un unique atelier “Utiliser Internet pour sa recherche d’emploi, alors qu’Internet devrait être mobilisé de façon transversale, avec un point sur le réseau dans chaque atelier. Pour cela les formations devraient se dérouler dans des salles informatiques, à l’instar par exemple des URFIST. Malheureusement, les moyens manquent.

Qu’en pensez-vous?

L’emploi d’Internet pour la recherche d’emploi ne se limite pas aux courriels. Pour aller plus loin :

Blogs, réseaux sociaux, identité numérique… Cela ne vous rappelle rien? Les bibliothèques bien sûr! Ce que je fais pour ma recherche d’emploi, je saurai le faire pour mon prochain employeur.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

3 commentaires sur “Du bon usage du mail (3) : recherche d’emploi

  1. ton article est intéressant et utile. Je cherche actuellement un poste en bibli, et je vais de ce pas préparer des candidatures spontanées par mail. Mais faut-il l’envoyer directement aux bibliothécaires et/ou aux services recrutement des villes?

  2. Le véritable employeur est la ville, mais celui qui saura apprécier la valeur de tes compétences est le directeur de la bibliothèque. Parmi les conseilleurs, certains vont préconiser de privilégier un destinataire, tandis que d’autres préconiseront le contraire.
    Or l’intérêt du courriel est qu’il peut avoir plusieurs destinataires. La suggestion que je peux te faire, c’est d’adresser le mail au service RH ou équivalent de la collectivité visée (selon la taille de celle-ci), ou directement au maire pour les petites communes… et d’ajouter une “copie carbone” à l’adresse de la bibliothèque.
    Bon courage pour ta recherche d’emploi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *