Médiation et musique à l’ère numérique (2) : le streaming

iTunes
Share

Entre CD, MP3, et streaming, la diffusion de la musique est en pleine recomposition. Comment se positionnent les bibliothèques dans ce contexte mouvant? Le fait est qu’elles se retrouvent à devoir satisfaire aux besoins de trois générations d’usagers, ce qui n’est pas simple :

  • Ceux qui continuent à écouter des CD sur une chaîne Hifi,
  • Ceux qui collectionnent les mp3 à l’unité ou continuent à en fabriquer à partir des CD sur leur ordinateur,
  • Ceux qui sont passés au streaming comme les 12-19 ans de l’enquête du billet précédent, sur smartphone et tablette.
  • Les bibliothèques qui ont conservé leurs vinyles peuvent également satisfaire un public restreint, mais qui écoute aussi en numérique, que celui-ci soit gravé sur galettes ou qu’il arrive par la toile.

Si les CD ont toujours leur place en bibliothèque, je ne m’étendrai pas sur eux ici : achat à l’unité ou via un marché, flou juridique fruit d’une tolérance qui permet de les prêter sans autre forme de procès, chaîne documentaire classique (politique documentaire, etc), animations in situ et médiation numérique (Facebook, blog…) : le secteur est rôdé.

Rayonnage CD

En revanche, il suffit d’observer l’industrie musicale pour déduire ce qui attend les bibliothèques : les ventes de disques se sont effondrées ces dix dernières années, et les classements en vogue aujourd’hui ne mesurent plus les ventes de CD mais les achats de MP3.

Or ces derniers perdent à leur tour du terrain sur le streaming :

« Le streaming et l’abonnement ont remplacé le téléchargement. Posséder un fichier comme on possédait des CD n’intéresse plus les gens. Cette mascarade est terminée »

Du vinyle au streaming, les défis de la musique en ligne.

C’est d’ailleurs ce qui a motivé Apple, leader des ventes de fichiers à l’unité, à se lancer sur ce nouveau segment en juin dernier :

Sur le terrain de la musique en streaming, Apple arrive plus tard qu’à son accoutumée : on est déjà sorti du produit de niche. Aux États-Unis, le secteur a généré 1,87 milliard de dollars de chiffre d’affaires en 2014, passant pour la première fois devant les ventes CD. Mais elle est toujours derrière la vente de musique numérique […] Apple empoche toujours des milliards par an avec iTunes. Mais Spotify, Pandora et d’autres start-up, en attendant peut-être Facebook, ont érodé ce marché, d’abord avec leurs services de streaming gratuit, puis avec leurs offres d’abonnements payants. Depuis un bon petit bout de temps, il est évident que le streaming représente l’avenir de l’industrie musicale: les ventes de l’iTunes Store ont chuté d’un alarmant 14% en 2014, tandis que les revenus du streaming gagnaient 28%. Apple était donc face à une alternative: s’accrocher à un modèle économique en fin de vie, ou accélérer la transition en en prenant la tête.

iTunes
iTunes Store n’est plus qu’un onglet au sein d’Apple Music, qui côtoie films et séries

De même, Youtube, déjà largement leader de l’écoute de musique en ligne avec ses vidéos, inaugure une application mobile dédiée au streaming audio, Youtube Music :

YouTube à l’inverse a découvert lors de la phase de test qu’il ne devait pas se concentrer seulement sur la vidéo. Les auditeurs veulent en effet pouvoir profiter du son sans les images quand ils conduisent, font du sport ou craignent d’épuiser leur batterie ou leur forfait de données mobiles.

En outre, Youtube Music est couvert par l’autre offre annoncée le même jour, Youtube Red, qui permettra à ceux qui le voudront de payer un forfait contre une absence de pub, tant pour la musique que pour les vidéos.

Face à ces deux géants, les petits comme Qobuz et même Deezer, désormais troisième derrière Spotify et Apple Music, et toujours pas rentable, ont du souci à se faire s’il ne veulent pas rejoindre Beats Music, Grooveshark et bientôt Rdio, dans le cimetière des services qui n’avaient pas la masse critique suffisante.

Pourtant, tout le monde se met au streaming : la grande distribution, les constructeurs automobiles et même les banques…

Reglo Musique Leclerc

Même les supermarchés Leclerc ont leur offre de streaming  : ça s’appelle Réglo-musique et derrière, c’est en fait Snowite, une société qui conçoit des boutiques musicales en ligne en marque blanche, par exemple pour la Fnac, Peugeot ou la Société générale. Une banque qui vend un abonnement de musique  ? Il y en a bien d’autres qui vendent des téléphones…

Snowite Streaming

Si les auteurs ne s’estiment pas assez rémunérés par le streaming, ce n’est pas le cas des majors du disque, ce qui conforte l’idée que c’est le modèle qui sera privilégié à l’avenir :

Le streaming musical est un marché en forte croissance. Il a représenté pour la première fois au troisième trimestre plus de la moitié des recettes numériques d’Universal Music Group, la plus grande maison de disque de la planète, avait indiqué cette dernière mardi.

Spotify streaming
Presque toutes les plateformes ont deux formules : un service de base gratuit avec de la pub et une offre à 10 euros par mois, sans pub. En termes de contenus, elles ont presque tous le même catalogue, environ 30 millions de titres.

Conséquence pour les bibliothèques, inutile de perdre du temps avec les fichiers MP3 à télécharger. Le prêt de clés USB chargées de fichiers libres de droit est resté anecdotique, d’autant que les utilisateurs savent très bien générer des MP3 à partir des CD, à l’aide d’outils d’extraction comme CDex. Quand aux bibliobox, plus prometteuses, leur principal intérêt ne réside peut-être pas dans la musique.

Pour afficher une orientation hybride à côté des CD, mieux vaut donc se concentrer directement sur le streaming. Mais se contenter de ne pas bloquer l’accès à Deezer, Tidal ou autre sur les postes informatiques ou via le Wifi de l’institution est particulièrement insatisfaisant, en particulier concernant la médiation. Alors que faire? Ce sera l’objet du troisième et dernier volet de cette série de billets, consacré à des expériences de streaming en bibliothèque.

Aller plus loin :

Tout le dossier :

  1. Quelle place pour la musique en bibliothèques? (1)
  2. Quelle place pour la musique en bibliothèques? (2)
  3. Bibliothèques et streaming : musique 2.0?
  4. Médiation et musique à l’ère numérique (1) – nouveaux usages
  5. Médiation et musique à l’ère numérique (2) – streaming
  6. Médiation et musique à l’ère numérique (3) – recommandation
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 commentaire sur “Médiation et musique à l’ère numérique (2) : le streaming

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *