Free : il va à la bibliothèque, il a tout compris!

Share

Le jour qui a suivi ma découverte des dégâts causés par Free, mon groupe répétait à Monterblanc. J’ai finalement pu réparer le site du Bagad grâce à la présence d’une bibliothèque dans cette petite commune de moins de 3000 hab. Profitant des pauses dans notre préparation, j’y suis allé à trois reprises :

  1. La première fois pour voir les horaires d’ouverture sur la porte (15h-18h le vendredi) et vérifier qu’elle avait toujours le label cybercommune
  2. Après 15h pour demander à la personne de l’accueil s’il était possible d’utiliser un ordinateur et pour quelle raison, puis d’évaluer si je pourrais disposer des outils dont j’avais besoin : Navigateur, Client FTP, accès au protocole FTP, Notepad++. Quitte à installer provisoirement des versions portables de ce qui manquait pour les effacer ensuite avant mon départ.
  3. La dernière fois pour effectuer la réparation proprement dite.

Il était encore plus important que je ne l’imaginais alors, de rendre le site à nouveau opérationnel avant le week-end, car le Bagad a eu un excellent résultat à la compétition de Lorient. Ainsi en agissant dès vendredi, j’ai pu éviter qu’un nombre de visiteurs encore plus important que prévu ne trouve un site KO, ce qui aurait été mauvais pour l’image de l’association et de mauvais augure pour les premiers jours du Bagad en première catégorie. J’insiste assez pour que les sites aient un aspect professionnel, même réalisés bénévolement. Piégé par les bêtises d’un hébergeur qui se fout de ses utilisateurs, j’avais de quoi pester. L’aide de la petite bibliothèque a été déterminante pour sauver la situation.

Je tiens donc à remercier le personnel de la bibliothèque de Monterblanc pour son accueil chaleureux. En me permettant d’utiliser un des deux ordinateurs de la banque de prêt pendant quelques minutes, ils m’ont donné les moyens d’assurer mon rôle de webmaster pour mon association musicale, à un moment crucial.

Monterblanc a un projet d’agrandissement pour sa bibliothèque, aux allures de serpent de mer. Ses détracteurs arguent que Monterblanc n’a pas besoin de médiathèque parce que la population trouve déjà des équipements plus importants dans les communes environnantes. Pourtant, les bibliothèques de proximité sont importantes. Si j’avais du courir à Elven ou Saint-Avé pendant les pauses, je n’y serais pas arrivé et le site serait resté planté jusqu’à ce matin lundi.

Free battu par une petite bibliothèque de proximité : Il va à la bibliothèque, il a tout compris!

Proclamation Resultats Lorient 2012
Réaction d’Elven à la proclamation des résultats à Lorient ce samedi

Articles liés :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *