Aller au contenu
Accueil / La biblioteca infinita

La biblioteca infinita

  •  

France Culture a invité Catherine Salle, l’une des contributrices à une très intéressante exposition que l’on peut voir en ce moment en Italie (jusqu’au 11 janvier 2015), au Colisée de Rome, La biblioteca infinita : Les bibliothèques dans le monde romain – Secret professionnel, 21 septembre 2014 (France Culture)

Voyez aussi une vidéo de présentation de l’exposition La biblioteca infinita :

La première bibliothèque publique a été initiée par Jules César, et finalisée par Auguste. Ces établissements se sont ensuite multipliés dans les grandes citées de l’Empire (ainsi Lyon en avait une). Véritables complexes culturels, ces centres comprenaient également des salles de conférences et des musées (au sens antique de lieux de rencontre pour intellectuels). Héritières des bibliothèques du monde grec – Alexandrie et Pergame – les bibliothèques romaines comprenaient deux sections : l’une dédiée à la littérature grecque, l’autre à la littérature latine.

Les bibliothèques romaines étaient bilingues (ci-dessus, rayonnages de la Cité-Bibliothèque de la ville de Luxembourg – 4 langues)

Les livres se présentaient sous forme de rouleaux, avec les portrait des auteurs au dessus des rayonnages. (ci dessus, évocation des rayonnages de la bibliothèque d’Alexandrie dans l’exposition Le Littératour)

C’étaient des lieux de sociabilité à l’égal des thermes. On n’y venait pas seulement pour lire, mais aussi pour discuter, se retrouver ou juste passer le temps. Ainsi il y a 2000 ans, la bibliothèque était-elle déjà un troisième lieu!

La biblioteca infinita, Colisée de Rome, du 14 mars 2014 au 11 janvier 2015. Si vous avez la chance de visiter cette exposition, je suis preneur de vos retours.

Article lié : 

Le rapport entre l’auteur et son livre dans l’antiquité romaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez