Aller au contenu
Accueil / CV : La rubrique loisirs

CV : La rubrique loisirs

  •  
Loisirs DoYouBuzz

Keljob vient de mettre en ligne l’article « CV : que faire de la rubrique loisirs ? » :

Avec Doyoubuzz, contrairement à un CV une page, on peut détailler. Puisque Keljob préconise de détailler aussi, pourquoi me priver?

Loisirs, centres d’intérêt, hobbies… cette partie du CV est souvent reléguée aux oubliettes par manque d’inspiration. Pourtant, elle peut faire du bien à votre candidature, si vous parvenez à éviter quelques pièges.
[…] Les centres d’intérêt sont une façon d’évaluer les qualités que vous mettez en œuvre dans votre vie personnelle.
[…] « Les centres d’intérêt sont une perche tendue au recruteur pour qu’il en apprenne plus à votre sujet. C’est l’occasion d’engager une discussion moins formelle. »

Parmi les conseils donnés par Keljob, figure le fait de détailler un peu :

Les recruteurs ne sont pas très sensibles aux simples mentions « lecture » ou « cinéma » dans cette rubrique. Soit il s’agit d’une véritable passion et vous devez détailler pour susciter l’intérêt (auteurs ou réalisateurs préférés, dernier livre lu ou film vu…), soit vous ne l’avez mis que pour faire du remplissage et l’information ne sert à rien.

Or me voici de retour de Chine depuis quelques jours. Le fait d’avoir passé du temps si loin de la France peut être un atout sur un CV, d’autant que ce pays vient s’ajouter à une liste que j’ai bien l’intention d’allonger encore : j’aime le voyage.

 

Seulement voilà, l’effet pervers des service de CV en ligne fait qu’au lieu de juste modifier mon petit CV pdf, il me faut aussi aller sur tous les sites en question pour les mettre à jour… et ce n’est pas une mince affaire! J’ai par exemple trois CV chez Pôle Emploi. Je n’y détaille pas mes voyages, mais ma rubrique « Compétences complémentaires » date un peu… ne serait-ce que du fait de la disparition de Google Reader. Dans mon CV Architecte de l’information, pas de souci, modification effectuée avec succès. En revanche, voilà ce que j’obtiens avec le profil Webmaster – animateur multimédia :

Pole Emploi  : le service est momentanément indisponible

Momentanément? Ça fait un mois que j’essaie de modifier ce satané CV. J’ai encore essayé hier et aujourd’hui, avec toujours le même inévitable résultat.

Avec Doyoubuzz (cf ci-dessus) comme avec les autres service de CV en revanche, aucun souci. Pourquoi est-ce toujours avec Pôle Emploi que cela fonctionne de travers? Je crois que je vais devoir refaire tout ce deuxième CV pour être en mesure de l’actualiser à loisir. Cela n’est pas digne du service public de l’emploi, financé par les deniers publics.

Néanmoins, une question me taraude : est-ce un point positif pour un bibliothécaire d’être aussi un globe trotteur? Les réactions des gens me feraient presque douter :

What is a french librarian doing in the middle of Russia??

Dans le Transsibérien, ma voisine de chambrée m’a posé la même question : « what’s your job? » Et a eu la même réaction : « what a surprise! what is a french librarian doing in the middle of Russia?? »

Ben oui, les bibliothécaires ne voyagent que dans leurs livres, le monde réel leur faisant trop peur, c’est bien connu!

Étonnamment, quand on me demandait il y a une semaine pourquoi j’étais en Chine et que je répondais : « pour jouer de la musique », cela ne surprenait personne. Allez comprendre!

Le fait que je sois membre de la même association depuis 25 ans et le webmaster de celle-ci depuis bientôt dix ans devrait à contrario rassurer les recruteurs, où est-ce l’indice d’un manque de mobilité? Un comble, quand on sait que j’ai déjà habité dans différents endroits de Bretagne, mais aussi en Alsace, en Languedoc-Roussillon et en  Rhône-Alpes!

Une chose est sûre, c’est qu’un recruteur m’a déjà reproché l’angle trop « bibliothèques » de ce blog (oui, il y a qui le parcourent :-)), alors qu’il cherchait quelqu’un pour s’occuper de… GED. Or avec le numérique, si les usages diffèrent, les compétences n’ont jamais été aussi proches entre bibliothécaires et documentalistes. D’où mon choix de me définir comme « architecte de l’information« . Sauf que les recruteurs croient encore qu’il faut un informaticien pour faire de la GED.

Dans ce cas, mes voyages redeviennent intéressants, à la condition que je me présente comme animateur multimédia, webmaster, rédacteur web ou encore community manager. Mes excursions seul avec mon sac à dos sont le signe de mon autonomie, de ma débrouillardise ainsi que de ma capacité à aller vers l’autre (et accessoirement à jongler avec le globish), tandis que mes périples à plusieurs sont la preuve de mon aptitude à coopérer.

Qu’en pensez-vous? Y a-t-il des compétences, expériences, loisirs, etc, qu’il vaut mieux taire quand on postule à un poste de bibliothécaire, documentaliste, archiviste, muséographe, alors qu’ils conviendraient pour d’autres postes?

<MAJ du 19 juin : Ce que pensent les recruteurs en voyant votre photo de profil>

Un nouvel article de Keljob, commentant Les 10 photos de profil les plus courantes…et leurs significations, une infographie publiée au début du mois de juin par le site américain Mylife.com. Il y a une photo de profil qui rejoint le thème de ce billet :

8. Le voyageur
Ce qu’elle dit de vous : Vous voulez montrer à tout le monde que vous êtes un aventurier accompli et que vous avez été dans des endroits où la plupart des gens n’ont pas été. On pourrait devenir un peu jaloux…

La jalousie du recruteur : je n’y avais pas pensé! Que le recruteur nous Googlise, je le conçois. Que les photos de fêtes arrosées ne soient pas du plus bel effet, je peux le comprendre. Mais penser qu’éventuellement le recruteur puisse être jaloux de ce qu’on fait, c’est un comble! Sur Facebook, Google+ et Cie, il ne faudrait masquer le surf, la voile, son groupe de musique ou sa passion des chats en limitant l’accès  aux posts correspondants à ses amis proches, sous prétexte que cela pourrait heurter un recruteur? Il ne s’agit plus d’édulcorer mais d’aseptiser sa présence sur le web social! Or si ce ne sont pas des espaces privés, on n’est pas dans un CV non plus. Il ne faudrait pas confondre! Là, je trouve que Keljob va trop loin.

Sur Facebook, j’ai une photo de sac à dos dans un train, avec Tristes tropiques sur la table : une certaine idée du voyage. Sur Google +, c’est une vue du musée de l’Ermitage prise depuis les toits. Si le recruteur veut s’assurer de mon intérêt pour le management de l’information, qu’il se rende sur mes pages dédiées : Facebook, Google (n’hésitez pas à “aimer” 😉 ). Je n’y relaie que de l’information lié à ma (mes) profession(s).

En revanche, ma photo de profil proprement dite colle parfaitement aux préconisations de Mylive.com : en chemise, devant un écran. Il y a même une douchette!

</maj>

<MAJ du 04 juillet : Ah, si Pôle Emploi n’existait pas!>

De nombreux sites de dépôt de CV proposent aussi d’héberger un CV de notre cru, par exemple en pdf. Maintenant que j’ai actualisé tous mes CV en ligne, le moment est venu de mettre en ligne mon fichier pdf, lui aussi mis à jour.

Devinez avec quel site je n’y suis pas arrivé? Gagné! Encore Pôle Emploi!

Cela ne vaut même pas le coup de mettre un lien vers le site de Pôle Emploi. Si on n’était pas obligé d’y être inscrit, cela fait longtemps que je les aurais exclus de mes démarches de recherches.

Et ils s’étonnent que je ne vienne pas sur leur site pendant plus de six semaines? Mais pour y faire quoi? Si l’interface employeurs est aussi efficace, pas étonnant que le chômage atteigne des sommets!

Pôle emploi est une star du net, avec 7.41. Normal, avec les dix millions d’inscrits obligatoires qui y vont, ne serait-ce que pour s’actualiser tous les mois. Pas de quoi pavoiser. Infodocbib obtient la note de 7.76, soit mieux que Pôle emploi, sans fréquentation obligatoire de qui que ce soit. Et je ne parle pas du site du Bagad Elven que je gère également : 8.10/10.

Peut-être que les informaticiens de Pôle Emploi devraient jeter un œil à mon Dico du webmaster qui n’expose pourtant que des fondamentaux. S’ils continuent comme cela avec leurs services en permanence “momentanément indisponibles”, ils vont gagner un Craypion d’Or!

Pôle Emploi, dix millions d’inscrits (en comptant toutes les catégories) : moins que Infodocbib!

<maj>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez