Aller au contenu
Accueil / Laptops, laptops, même en France

Laptops, laptops, même en France

A mon retour de congés je vous parlais des «nouveaux usages», montrant la généralisation de l’équipement en ordinateurs portables, en smartphones et en liseuses, et la présence partout d’Internet :

« Plutôt que d’écrire des mails, les gens mettent leurs photos en ligne au fur et à mesure, restent en contact permanent avec leurs amis sur Facebook, même en vacances. »
« On écoute les musiques préférées des uns et des autres depuis leurs profils vk.com, le Facebook russe. Ni chaîne Hi-Fi, ni télévision, ni CD, ni DVD dans cet appartement. Tout passe par les ordinateurs. »
« [En Turquie] On peut surfer, dans le bus, avec son Laptop personnel. »
« Dans les transports, certains préfèrent la lecture au surf. Comme le poids des bagages est limité dans les avions, ce voyageur en route pour Roissy a opté pour le Kindle d’Amazon. »

Laptops, laptops everywhere (1), Laptops, laptops everywhere (2)

On pouvait objecter qu’il s’agissait d’un témoignage subjectif sur des cas particuliers. Le CREDOC, Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie, vient de publier la 8ème enquête annuelle sur la diffusion des technologies de l’information et de la communication  dans la société française. Ici on ne parle plus de témoignage, mais de statistiques… et mon impression est confirmée. Brillamment :

  • Sept français sur dix ont accès à internet à leur domicile
  • Trois personnes sur quatre (74%) déclarent se connecter, d’une façon ou d’une autre (au domicile, au travail ou en mobilité), la moitié le font quotidiennement
  • Tous les adolescents sont internautes (99%), 93% des moins de 39 ans (c’est bien plus large que les seuls « digital natives »). Même chez les aînés (60 ans et plus), la pratique se développe rapidement : une personne sur deux (+20 points en deux ans).
  • L’accès par le mobile atteint désormais 12%
  • plus du tiers de la population française déclare avoir déjà participé à des réseaux sociaux. (Ce n’est pas que pour les ados boutonneux!)

Lire le communiqué de presse.

Depuis plus de dix ans, les bibliothèques offrent l’accès à Internet pour ceux qui ne sont pas connectés, arguant du faible équipement des français. Si ce rôle de réduction de la fracture numérique existe encore (30%), la tendance fait que ce sera à terme marginal. Il faut donc réfléchir à offrir de nouvelles raisons aux usagers de venir à la bibliothèque. Une expérience intéressante est menée en Haute Loire, à Tence (3200 hab) et à Sainte Sigolène (5800 hab) : offrir la lecture de la presse en ligne sur des iPad. Partenariat BM-BDP, définition des objectifs, manière d’évaluer, indicateurs à mesurer, tous les détails sur ce slide de Renaud Aioutz.

Plus largement, vous pouvez suivre l’actualité du numérique en bibliothèques sur le site de l’Association pour le Développement des documents Numériques en bibliothèques (ADDNB) : http://www.addnb.fr/

L'internet mobile / source : 17 Mobile Computing Devices par umpcportal.com Steve Painepour Flicker / CC-by-nc-nd 2.0

Association pour le
Développement des
documents Numériques
en bibliothèques

2 commentaires sur “Laptops, laptops, même en France”

  1. Retour de ping : InfoDocBib – Le blog » Blog Archive » LA formation abf, LE cafb

  2. Retour de ping : InfoDocBib – Le blog » Blog Archive » Laptops, laptops, la rétro 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez