Aller au contenu
Accueil / Formation et numérique

Formation et numérique

La semaine dernière j’ai assisté à une rencontre départementale des coordinateurs et chargés de mission intercommunaux pour la lecture publique en remplacement de la directrice de la bibliothèque (pas mal pour un jeune contrat d’avenir en difficulté d’insertion comme me voient CCAS et Pôle emploi!). Cette rencontre était le deuxième rendez-vous dans le cadre d’un groupe de travail «Vie du citoyen» piloté conjointement par la MDIV et la bibliothèque de métropole des Champs-Libres, auquel la bibliothèque a pris part sur mon insistance. Concrètement cette réunion avait pour thème : «Quels outils au service de la médiation numérique» et était sous la forme d’une formation. L’intervenant, Renaud Aioutz, a détaillé différents outils et leur possibilités d’utilisation dans les bibliothèques. Ce type de rencontre est l’occasion d’échanges enrichissants qui permettent de lever le nez du guidon et d’apprendre beaucoup sur le mode de fonctionnement des autres structures. A un moment, la discussion a porté sur les avantages comparés des différentes structures de formation. En effet, Il y  a un gros besoin de formation dans le contexte de l’évolution des pratiques de bibliothèques, liée au numérique. Justement, les programmes de formation pour les mois à venir arrivent en ce moment. Je viens d’en recevoir deux par mail :

URFIST de Rennes pour le premier semestre 2011, pour les personnels des BU et de l’éducation nationale :

  • Web 2.0 : panorama des outils, des services et des applications pour les bibliothèques (12 h)
  • Utiliser et maîtriser Twitter (3 h)
  • Quels outils pour quelles recherches ? Panorama des outils de recherche du web
  • Connaître les moteurs de recherche scientifique (3 h)
  • La recherche d’information collaborative
  • Recherche d’information en physique : toutes les spécialités du domaine, d’ArXiv à Inspec
  • Créer, gérer un site web sous Drupal : approfondissement
  • Libre Accès, Archives ouvertes : où en sommes-nous ?
  • Droit d’auteur, numérique et bibliothèques (12 h)
  • Vie privée et protection des données personnelles sur Internet
  • Le droit d’auteur à l’université : des principes aux applications pratiques
  • Approfondissement de Zotero (3 h)
  • Gérer ses signets en ligne avec Diigo (3 h)
  • Gérer ses signets en ligne avec Delicious et Connotea (3 h)
  • Formation en ligne : créer des animations vidéo
  • Histoire d’internet et du web : d’Arpanet au web sémantique

MDIV pour janvier et février 2011, pour les équipes des BM, salariés et bénévoles :

  • Accueillir les classes à la bibliothèque – niveau 1
  • Parcours poésie contemporaine
  • Animer autour des livres de Katsumi Komagata
  • Proposer des ressources en ligne à la bibliothèque : musique, vidéo, presse
  • « Cycle de gestion et animation d’une petite bibliothèque (10 jours)

On remarque tout de suite que les ressources numériques sont omniprésentes à l’URFIST. Cela reflète le fonctionnement des bibliothèques universitaires : le glissement vers les ressources électroniques est beaucoup plus ancien qu’en bibliothèques publiques (A ce propos, lisez L’herbe sucrée du Paraguay – 2). Néanmoins, la MDIV s’y met à sont tour : «Proposer des ressources en ligne à la bibliothèque : musique, vidéo, presse». Le changement est devenu manifeste l’an dernier avec des formations telles que :

  • Utiliser Internet en bibliothèque
  • Élaborer une veille documentaire et professionnelle [Fils RSS et Netvibes]
  • La BD numérique [Arrrgh! Pourquoi est-elle tombée pendant mes congés?]
  • Créer le blog de la bibliothèque [Wordpress]

Et le CNFPT?

La question du candide : cela n’est peut-être vrai qu’en Ille-et-Vilaine? Comme il m’est difficile de détailler les catalogues de tous les départements français, j’ai pensé à un organisme qui délivre ses formations au niveau national : le CNFPT.
Pour l’an dernier, j’avais repéré quelques intitulés prometteurs, pour les salariés des collectivités, statutaires ou non :

  • Droit d’auteur, droit de l’édition numérique
  • L’utilisation de logiciels libres pour le public en bibliothèque
  • Les outils collaboratifs en bibliothèque
  • La conservation des documents numériques
  • Le livre numérique
  • Web 2.0

Sont déjà programmés pour l’année à venir :

  • Droit de la propriété intellectuelle et de l’internet 3 jours
  • Musique et web 2 jours
  • Maîtriser l’utilisation d’Internet 1 jour
  • Ressources numériques et services en ligne en bibliothèque 3 jours

Mais c’est de la biblioblogosphère que vient l’information la plus excitante : Nom de code : « BiblioQuest, la nouvelle série sur le numérique et les bibliothèques ». Les biblioblogueurs les plus illustres se sont attachés à concocter un programme de formation qui trouve sa traduction dans le catalogue du CNFPT :

Capture d'écran du catalogue de formation du CNFPT (Cherchez-y impacts du numérique et bibliothèques, le mot biblioquest n’apparait pas).

Silvère Mercier, le célèbre bibliobsédé et co-auteur de cette formation, explique le principe :

« Biblioquest, la Trilogie du changement, sous-titrée “Impacts du numérique sur les bibliothèques : organisation, médiation, identité”. Le public-cible est un public de cadres A (directeurs ou adjoints) parce que décréter le changement c’est bien, l’impulser, c’est mieux. »

<http://www.bibliobsession.net/2010/11/09/exclusif-decouvrez-biblioquest-la-trilogie-du-changement-2/>

On trouve sur son billet le lien vers le trailer de la formation et vers les supports de formation sous forme d’une série en 3 saisons :

Le casting :

Producteur : le CNFPT ENACT de Nancy

Réalisatrice : Jenny Rigaud

Acteurs :

Formation et veille sont complémentaires. Vous voulez vous lancer dans une veille sur le métier? Suivez les blogs de ces huit trublions et ce sera déjà une bonne base.

Et le CNFPT?

Pour l’an dernier, j’avais repéré quelques intitulés prometteurs, pour les salariés des collectivités, statutaires ou non :

  • Droit d’auteur, droit de l’édition numérique

  • L’utilisation de logiciels libres pour le public en bibliothèque

  • Les outils collaboratifs en bibliothèque

  • La conservation des documents numériques

  • Le livre numérique

  • Web 2.0

Sont déjà programmés pour l’année à venir :

  • Droit de la propriété intellectuelle et de l’internet 3 jours

  • Musique et web 2 jours

  • Maîtriser l’utilisation d’Internet 1 jour

  • Ressources numériques et services en ligne en bibliothèque 3 jours
    http://www.espacepro.cnfpt.fr/fr/public/Catalogue/DetailStage/fiche/05_N0110-Ressources-Num%E9riques-Et-Services-En-Ligne-En-Biblioth%E8que/num_stage/16

Mais c’est de la biblioblogosphère que vient l’information la plus excitante : Nom de code : Biblioquest [http://www.bibliobsession.net/2010/11/09/exclusif-decouvrez-biblioquest-la-trilogie-du-changement-2/]. Les biblioblogueurs les plus illustres se sont attachés à concocter un programme de formation qui trouve sa traduction dans le catalogue du CNFPT :

IMG Un bénévole peut-il tout faire dans une bibliothèque? 12/11/2010 Dossier « Projet »

plus lien CNFPT et légende : Capture d’écran du site du CNFPT…

Silvère Mercier, le célèbre bibliobsédé et co-auteur de cette formation, explique le principe :

« Biblioquest, la Trilogie du changement, sous-titrée “Impacts du numérique sur les bibliothèques : organisation, médiation, identité”. Le public-cible est un public de cadres A (directeurs ou adjoints) parce que décréter le changement c’est bien, l’impulser, c’est mieux. »

<http://www.bibliobsession.net/2010/11/09/exclusif-decouvrez-biblioquest-la-trilogie-du-changement-2/>

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez