Accueil / Les écuries d’Augias

Les écuries d’Augias

Alors que Bernard Cazeneuve est allé jusque dans la Silicon valley pour demander l’appui des GAFA dans la lutte contre le terrorisme, alors qu’en vertu de la loi de novembre 2014, cinq sites faisant l’apologie du terrorisme viennent d’être bloqués, alors que la loi sur renseignement est dans les tuyaux parlementaires actuellement, alors que Facebook et Twitter deviennent plus coopératifs pour supprimer les propos appelant à la haine, je me pose une question : est-il souhaitable d’effacer tout ce qui dépasse sur la toile?

Quand ils s’agit de propos haineux postés dans des commentaires sous couvert d’anonymat, je conçois qu’il faille faire de la modération. Mais quand des personnes, en particulier politiques, font des écarts sur leurs comptes, cela dit quelque chose de leur personnalité. Le FN l’a bien compris. Pour les départementales, le parti a monté une petite cellule de censure qui scrute tous les comptes Facebook et Twitter de ses candidats pour effacer tout ce qui contredirait le fait que la parti de Marine Le Pen serait devenu respectable :

Selon nos informations, deux personnes – un bénévole « proche » de Florian Philippot et un membre de l’équipe du secrétariat général – vérifient les comptes de l’ensemble des candidats sur les réseaux sociaux. En amont des commissions d’investiture qui se tiennent toutes les deux semaines, ils remettent un « rapport » pour valider, ou non, la compatibilité du profil du candidat avec Marine Le Pen.

L’Express

… et il y a du boulot pour dédiaboliser, tant certains comptes ressemblent aux écuries d’Augias :

Hercule nettoyant les écuries d’Augias, Honoré Daumier,1842.

Une dédiabolisation de surface?

Or il est important que les citoyens sachent pour qui ils votent. Un collectif d’une quinzaine de personnes baptisé « L’Entente – Observer le FN » propose de mieux connaître le parti à partir des paroles de ses responsables. Sur leur site, ils expliquent leur démarche :

L’entente se donne pour but d’observer le FN d’une manière nouvelle, en présentant l’ensemble des informations connues sur le parti ainsi que de nombreux éléments inédits (posts publiés sur les blogs et les réseaux sociaux, propos non remarqués lors d’interventions publiques, recoupement d’informations), regroupés par thèmes.
Nous ne dépendons d’aucun parti, d’aucune organisation, et partageons le désir d’un renouvellement politique. Si nous considérons que le FN reste un parti incompétent et peu fréquentable, nous regrettons qu’il soit souvent attaqué à travers des clichés connus de tous, alors que d’autres éléments, souvent même plus inquiétants, peuvent être révélés et dénoncés à son sujet

Dernièrement, ils ont entrepris de répertorier toutes les dérives des candidats titulaires du FN aux élections départementales en épluchant les photos qu’ils postent, les articles qu’ils partagent, les commentaires sur Facebook ou Twitter, bref, uniquement des propos et des écrits publics : un véritable travail d’archivage d’autant plus important que le FN lui même tente d’effacer toute trace d’antisémitisme, de racisme ou de xénophobie des comptes en question.

L’Obs de la semaine dernière a salué ce travail de fourmi en y consacrant un dossier et sa Une :

Racisme, antisémitisme, homophobie : le vrai visage des candidats FN

Ils détestent les immigrés, haïssent les musulmans, vomissent Christiane Taubira, distillent des préjugés antisémites ou regrettent le maréchal Pétain : « l’Obs » dévoile le profil de ces candidats que Marine Le Pen tente de masquer…

L’Obs fait un bon coup médiatique, mais le florilège promis dans l’article en ligne correspondant… est réservé aux abonnés. Heureusement, le site de l’Entente est lui en libre accès et je vous conseille la lecture  de leur synthèse :

Vous pouvez aussi regarder la vidéo du Flop Ten de Laurent Ruquier qui reprenait samedi dernier des extraits de l’Obs dans son émission On n’est pas couchés (deuxième place à 15’44) :

En revanche, d’autres journaux publient des captures d’écran…

… Et Le Figaro publie un carte de France des candidats sulfureux :

Tout ceci prouve que la purge de l’extrême droite radicale au sein du FN n’est vraie qu’en façade. Les électeurs qui vont choisir le FN dimanche doivent savoir qu’ils votent aussi pour ce genre d’opinion et qu’ils en sont donc complices. Le FN de Marine n’a changé qu’une chose par rapport à Jean-Marie, son programme économique, une merveille populiste avec un tas de dépenses et aucun financement :

Le Canrad Enciné a décortiqué le programme économique du FN – 13 mars 2015

Entre les mesures anti-terroristes actuelles visant les réseaux sociaux et le formulaire proposé par Google en octobre 2014 pour que les internautes puissent faire déréférencer des pages les concernant, le travail de nettoyage méthodique du FN des comptes de ses candidats est le signal d’une amnésie croissante d’internet. Cette amnésie pose deux problèmes :

  1. Faire supprimer un contenu répréhensible sur une plateforme sans avoir puni l’auteur en application de la loi sur la liberté de la presse, est vain.
  2. La mémoire d’internet est à la base du fact-checking. Comment démêler le vrai du faux quand ce qui était publié hier ne l’est plus aujourd’hui? Quand un contenu est supprimé, les captures d’écran permettent de garder la mémoire de ce qui a été publié. Voila pourquoi le travail des membres de l’Entente est si important.

Captures d’écrans de Rue 89

 

Capture d’écran Libération

Captures d’écrans de l’Express

Au sein de la Congrégation de l’Index, organe de censure de l’imprimerie fondé en 1571 par le Vatican pour lutter contre la Réforme et chargé de gérer l’Index Librorum Prohibitum, certains membres se posaient déjà la question :

Comment s’assurer qu’un livre contient des propos luthériens, donc hérétiques, puisque Luther est interdit et qu’il ne peut donc être lu?

Le Point Hors-Série : 2500 ans de liberté d’expression, p. 24-25

Après une dernière mise à jour en 1948, l’Index a été aboli en 1966.

C’est le même problème qui se pose avec Internet : comment vraiment connaître une organisation si ses propos en ligne sont lissés administrativement? Le droit à l’oubli sur Internet ne doit pas se transformer pas en droit au déni. Les écuries d’Augias, quand elles sont trop propres, deviennent suspectes. 

Lisez aussi :

1 commentaire pour “Les écuries d’Augias”

  1. Retour de ping : Nettoyer ou affronter? InfoDocBib.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *