Aller au contenu
Accueil / Lecon n°7 : Vous devrez vous battre contre l’image de votre métier (2)

Lecon n°7 : Vous devrez vous battre contre l’image de votre métier (2)

La diversité des statuts en bibliothèques : un casse-tête!

Bibliothécaire/documentaliste = fonctionnaire est une autre bêtise très répandue. L’image des fonctionnaires, tout aussi infondée que celle des bibliothécaires, n’est pas des plus reluisantes, ce qui n’arrange pas celle de ces derniers. La nôtre quoi! Outre qu’on peut trouver des centres de documentation dans le privé, des bibliothèques de CE, etc, les personnels des centres de ressources publics (BU, BM, CDI…) peuvent avoir des statuts très variés, sans être fonctionnaires.

1- Reçus-collés et « recrutés-collés »

Dominique Lahary, dont j’ai été élève à l’enssib, dresse un portrait des différents personnels statutaires de bibliothèque dans un article consacré aux concours :

Voyons les choses en face : cela [les concours – NDLA] fonctionne aussi bien que l’écriture du japonais polysyllabique à flexions grammaticales avec des caractères chinois adaptés à une langue à base monosyllabique sans flexion. C’est boiteux, mais ça dure. Cela produit deux populations antagonistes qui ont des raisons légitimes, quoique parfaitement opposées, d’être mécontentes :

  • « ceux qui se nomment eux-mêmes les « reçus-collés », lauréats d’un concours mais ne parvenant pas à se faire recruter, faute de formation préalable ou pour d’autres raisons ;
  • ceux que je nommerais les « recrutés-collés », contractuels que leurs employeurs nommeraient volontiers fonctionnaires s’ils étaient reçus à un concours, sans être prêts à s’en défaire pour recruter un lauréat.
  • […] On observe aussi fréquemment le recrutement de personnel qualifié en catégorie C – accessible sans concours. »

J’ajouterais encore deux populations dans les bibliothèques territoriales, dont Dominique Lahary ne parle pas ou peu parce ce n’est pas l’objet de son article, mais sur lesquelles se reposent de nombreux employeurs :

2- Les contractuels précaires

« Mais il s’agit aussi de ces agents à temps partiel qui permettent de concilier la nécessité d’assurer, le soir et le week-end, des plages d’ouverture répondant aux besoins du public et des horaires de travail acceptables par les agents à temps plein. [jobs étudiants de vacataires aux Champs-Libres et dans les BU] Les emplois aidés ne représentaient en 2008 que 3 % des effectifs. »

Ces contrats aidés, souvent à temps partiel aussi, servent parfois à ne pas recruter de permanent supplémentaire, même C. Il ont parfois des responsabilités équivalentes à celles de leurs collègues mais en coûtant moins cher : les CUI-CAE actuels sont aidés à hauteur de 90%. Vous avez bien lu : il ne reste que 10% à la charge de l’employeur.

3- Les bénévoles!

Eux c’est sûr, ils participent à l’effort de réduction des dépenses publiques! De plus, bien que les bénévole soient une richesse dans les bibliothèques municipales, leur présence dé-crédibilise un peu plus les professionnels. Cela amène les tutelles et le public à penser : Si un bénévole peut le faire, ça ne doit pas être compliqué comme travail.

Pour ces deux populations, pas question d’échelon, de grade ou de cadre/corps d’emploi, d’avancement de carrière ou de reconnaissance des compétences et des qualifications qu’on soit bac ou bac +5. La réforme LMD n’y changera rien. Toutes ces personnes sont belle et bien hors du mille-feuille administratif, et pourtant indispensables dans bien des bibliothèques.

4- Les « collés-collés »

Enfin, il y a tous ceux qui formés et diplômés, avec de l’expérience et des compétences, souhaitent travailler en bibliothèques, mais voguent de CDD en contrats aidés, avec de longues périodes de Pôle Emploi et de jobs alimentaires entre chaque poste, et dont la principale ressource est le RSA. Ce sont un peu les «collés-collés» du système. Ils ne font l’objet d’aucune statistique, même pas celles du chômage, ce qui est bien dommage.

1 commentaire pour “Lecon n°7 : Vous devrez vous battre contre l’image de votre métier (2)”

  1. Retour de ping : InfoDocBib – Le blog » Blog Archive » La souris qui raconte

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez