Dictature high-tech, bienvenue en Chine

Il y a surtout le « crédit social », un système de notation des citoyens en fonction de leur comportement dans la vie réelle et sur les réseaux sociaux. Il vise à recueillir des informations ultra-précises basées sur toutes les empreintes numériques que laissent les citoyens (familiales, scolaires, médicales, juridiques, commerciales, professionnelles, etc.). En fonction de leur crédit social, les gens auront droit ou non à une chambre dans un bon hôtel, un visa pour l’étranger, un prêt immobilier ou à une place dans une bonne école pour leur enfant.

Fake news vs fact-checking

Le fact-checking en 1687 : « Assurons-nous bien du fait, avant que de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens, qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait, mais enfin nous éviterons le ridicule d’avoir trouvé la cause de ce qui n’est point. »
Histoire des oracles, Fontenelle

Fake news, Canards et algorithmes, l’ère de la post-vérité?

Malgré les fake news, on découvre qu’une frange de plus en plus importante de la population se contente des réseaux sociaux comme source exclusive d’information. Après Charlie, on a pu penser que les seuls à se fier aveuglément aux réseaux sociaux et aux sources « alternatives », par défiance envers les sources « officielles », étaient certains lycéens. Deux élections sont venues montrer que le phénomène était en fait déjà beaucoup plus répandu : celle qui a conduit au Brexit au Royaume-Uni, et celle de M. Trump aux USA

Pourquoi prendre un nom de domaine?

Oui, 2530 liens lentement accumulés en 5 ans! Sans le nom de domaine, ils auraient tous pointé vers http://bagad.elven.miroir.free.fr/ et leur intérêt aurait disparu en même temps que l’ancien site. Grâce au nom de domaine, ce capital de liens profite immédiatement au nouveau site.
Le nom de domaine est une sorte de prête nom, de marque qu’on loue. Les avantages d’un nom de domaine, où en trouver, comment en louer un.