Presse locale : quand c’est la source qui divague

Ouest France Brève
Share

Cela fait deux mois que je n’ai pas alimenté ce blog.

En fait j’écrivais ailleurs. Je me suis en effet inscrit à un Mooc (Massive Open Online Course) consacré à… l’architecture de l’information. Oui, l’intitulé de ce blog! La deuxième saison du Mooc Archinfo démarrait le 13 janvier dernier, j’y reviendrai plus amplement dans mes prochains billets.

Je n’ai pas commencé ce Mooc dès le début contrairement à ce que j’avais prévu, car le 13 janvier, j’avais autre chose en tête, à cause d’un tremblement de terre personnel. Je ne m’étendrai pas sur la nature de cet événement car ce n’est pas l’objet de ce blog. Néanmoins, un détail, un tout petit détail est en phase avec la ligne éditoriale de l’endroit où vous vous trouvez actuellement : quelque chose qui a à voir avec le fact checking.

Dès le lendemain de cet événement, les rumeurs les plus folles se sont mises à courir à propos des circonstances :

  • Un 4×4, mais que trois hommes ont pu soulever,
  • Le cousin du beau-frère de la voisine qui avait vu ce qui s’était passé : du moins d’après la boulangère,
  • etc.

Les erreurs s’étaient glissées jusque dans la presse locale, tant le Télégramme que Ouest France :

Ouest France Brève
Brève dans le Ouest France du mercredi 13 janvier 2016, truffée d’erreurs.

Dans un moment comme celui-là, les démarches administratives sont tellement pléthoriques qu’on n’en est plus à deux courriers près, malgré la peine et le chagrin. En accord avec ma famille, j’ai donc écrit aux deux rédactions pour leur demander des comptes :

Courrier OF

Seul le Télégramme m’a rendu réponse. Vous ne devinerez jamais où ils ont pêché leurs infos erronées :

Sujet : Suite à votre mail
Date : Wed, 20 Jan 2016
De : Rédaction de Vannes <vannes@letelegramme.fr>

Madame, Monsieur,

Nous prenons connaissance à l’instant de votre courrier.
Nous tenons tout d’abord à vous présenter toutes nos condoléances.
Jamais nous n’avons souhaité manquer de respect à votre mère.
Notre métier nous amène hélas à devoir rendre compte des drames qui touchent notre région. Quand nous ne sommes pas directement sur les lieux, nous nous renseignons auprès des autorités compétentes pour relater au mieux les faits.
En ce qui concerne l’accident dans lequel votre maman a perdu la vie, nous avons été alertés par une information publiée sur la page Facebook de la gendarmerie (que vous trouverez en pièce jointe). Nous n’avons pas voulu nous baser uniquement sur ce texte et avons donc eu également un contact direct avec la gendarmerie, qui nous a confirmé les différents éléments que vous soulignez dans votre mail. Nous sommes désolés d’avoir ainsi propagé ces imprécisions.
La fiabilité de nos informations est pour nous une priorité, comme l’est la confiance de nos lecteurs.
Notre chef de rédaction se propose de vous recevoir si vous le souhaitez.
Nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, à nos sentiments les plus sincères,

La rédaction du Télégramme de Vannes

Vous avez bien lu : la gendarmerie du Morbihan! Le Télégramme ne s’est pas contenté de la page Facebook et a fait son travail de journalisme en se faisant confirmer de vive voix les éléments de sa brève truffée d’erreurs.

Facebook Gendarmerie Elven
Capture d’écran envoyée par le Télégramme à l’appui de sa réponse. J’ai pu constater que rien n’avait changé la première fois que je suis allé sur le Facebook de la gendarmerie.

Quand c’est la source qui divague, il y a de quoi tomber de son armoire. J’y suis donc allé de mon commentaire et le community manager de la gendarmerie a finalement rectifié, sans le moindre mot d’excuses. Quant aux versions papier de Ouest France et Le Télégramme, elles resteront à jamais erronées dans les archives.

En ce moment, il y aurait un projet de loi qui viserait, entre autres mesures concernant le droit du travail, à rendre facultatifs les deux jours de deuil accordés au salarié par son entreprise suite au décès d’un proche. Cela mériterait confirmation, on voit tellement de bêtises dans les journaux…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *