Do Brasil

Share

Difficile d’y échapper, la coupe du monde de foot a débarqué pour un mois dans tous les médias. Personnellement, le foot me fait le même effet qu’à l’acteur et humoriste Chris Rock :

vlcsnap-2014-06-14-01h29m50s63

vlcsnap-2014-06-14-01h30m09s223
I don’t care! – Le Petit Journal du 13 06 2014, La minute pop

De plus, dans le cas des grandes manifestations de type Jeux Olympique ou Mondial de foot, on ne montre généralement pas assez le revers de la médaille : tous les « à côtés ». Cette fois, ce sont les populations du pays organisateur qui montrent leur mécontentement. Le cynisme des organisateurs a été rendu apparent avec les déclarations de M. Platini  :

S’ils peuvent attendre un mois avant de faire des éclats un peu sociaux, ce serait bien pour le Brésil et pour la planète football».
«Le climat est tendu donc il faut qu’on lance un appel au Brésil : faites un effort pendant un mois, calmez-vous, rend
ez hommage à cette belle Coupe du monde»,
«Les Brésiliens doivent se mettre dans l’idée de recevoir les touristes du monde entier et que pendant un mois ils fassent la trêve»,
Michel Platini, président de l’UEFA et qui a milité pour le Mondial 2022 au Qatar

LibeExclusMondialIl ne s’agit pas d’éclats « un peu » sociaux comme une grève de la SNCF en France en ce moment, mais d’un véritable malaise dans un pays qui présente encore par bien des aspects les traits d’un pays « en voie de développement » concernant la santé, l’éducation, la pauvreté, etc, et qui en outre vit quotidiennement les règlements de compte meurtriers dans les favelas. Sûr qu’on est un peu loin de la carte postale des fêtes, des plages et de la Samba.

En outre, l’éthique est parfois loin lors de ces grands événements où l’argent est plus important que le sport : tourisme sexuel, expropriations pour construire ou agrandir les stades, conditions de travail proches de l’esclavage sur les chantiers (combien de morts à Beijing, Sotchi et au Qatar?)… On est loin de l’esprit du sport, du fair-play et du « l’important n’est pas de gagner mais de participer ». Autant dire que l’enthousiasme des journalistes me mettait mal à l’aise le premier jour.

Quelques illustrations, sérieuses ou par l’humour :

Mondial01ToutEstPret
Encore deux ou trois détails…

Dans ces conditions, on comprend le faible enthousiasme de la personne qui a posé LA question sur Facebook :

Mouaif… vous faites une mise-en-avant spéciale foot vous ?

Dans certains endroits, on est réfractaire, pas question de promouvoir un événement déjà suffisamment médiatisé. D’autres bibliothèques comptent à l’inverse quelques passionnés qui ont installé ici un babyfoot, là un poster où les résultats de tous les matchs seront reportés jour après jour, ou encore organisé un tournoi FIFA sur Xbox et des projections documentaires. La plupart assure le service minimum avec une sélection de documents sur le foot et/ou sur le Brésil, à côté de la table des « coups de cœurs » et de celle des nouveautés. Quelques structures font plus original, par exemple une Coupe du Monde des Livres : mise en avant de livres d’auteurs de chaque pays représenté au mondial ou parlant de ces pays. Une bonne manière de faire tourner le fonds. Quelqu’un précise :

« Le Brésil, ce n’est pas que le foot ! » : musique, ciné, littérature, doc jeunesse, tout y passe !

Je suis assez d’accord. En effet, pourquoi se limiter aux livres?

J’ai reçu il y a quelques temps un message de RF8, dont j’ai été bêta-testeur, dans ma boite mail. En y cliquant sur le lien qui mène au site de la dernière née de Radio France, j’ai découvert une sélection de playlists consacrées au Brésil :

Des classiques de la samba aux rythmes bossa, du funk carioca aux expérimentations du mouvement Tropicalia, retrouvez toutes les musiques du Brésil jusqu’aux tendances les plus contemporaines.

Collection Brazil
RF8 > Collections > Brazil

Ma préférée est celle intitulée « Ni foot, ni samba« , allez savoir pourquoi 😉 . J’aime aussi « Rio clasico« . Par contre Gooool et les hymnes de la Seleção… Comment dire? C’est informatif? Parmi les autres collections (rien à voir avec le Brésil), j’aime assez celle de l’émission « Addictions », le rendez-vous dédié aux musiques actuelles et aux tendances émergentes, alors que je sais pas même sur quelle radio est diffusée cette émission. En fait – merci Google – il s’agit de France Inter à une heure où je ne suis jamais chez moi, alors que j’aurais soupçonné FIP ou le Mouv’.

J’ai proposé une deuxième ressource en réponse au message de la personne qui demandait si ça valait la peine de faire une mise en avant de la Coupe du monde.

En sélectionnant mes émissions favorites avec mon logiciel de replay, Captvty, j’ai aperçu un titre nouveau qui a attiré ma curiosité sur France 4, Velo do Brasil :

Deux cyclistes, Raphaël et Alexis parcourent le Brésil à vélo alors que le pays est en effervescence à cause de la prochaine Coupe du monde de football.

L’émission est une pastille de trois minutes chaque jour qui raconte leur périple. Je considère que cette manière de voyager, lentement, et en contact avec les habitants chez eux est la meilleure qui soit. Elle est proche de ma manière de faire, façon « J’irai dormir chez vous« , sur la même chaine. Visionnez le replay tant que vous le pouvez, la première vidéo, du 10 juin, est encore en ligne pour quelques jours. Pluzz ne permet pas l’intégration de vidéos dans d’autres sites que ceux de France Télévision, ce qui est bien dommage. Néanmoins, si votre bibliothèque a un site, un blog ou quoique ce soit sur le web, ne vous privez pas de proposer le lien à vos lecteurs : c’est vraiment un autre regard sur la Coupe du monde du Brésil, qui m’a réconcilié avec celle-ci.

Velo do Brasil
Dans l’émission du 11 juin, ce brésilien d’adoption d’origine argentine, compare l’actuelle coupe du monde du Brésil avec celle de 1978 dans son pays (qui vivait alors sous la dictature d’une junte militaire et dont la population subissait les violences des escadrons de la mort). Le sujet est sérieux, mais la fin est hilarante.

Quelle est la place de l’audiovisuel dans votre bibliothèque? Y a-t-il des CD, des DVD? N’y a-t-il que des CD ou DVD? Proposez-vous des playlists contextualisées sur le web, des sélections sur votre piratebox? Ou bien pour vous une bibliothèque ce sont d’abord des livres, la musique n’y a pas sa place, pas plus que les jeux vidéos ou les films documentaires, et encore moins le spectacle vivant?

<MAJ du 18 juin 2014 : La TV égale à elle même>

France 4 fait n’importe quoi avec les vidéos de voyage de Raphaël Krafft et Alexis Monchovet (Velo do Brasil). Non contents de ne pas diffuser celles des week-end, hier la vidéo du 17 juin était une rediffusion de celle du 11 juin (celle qui m’a tant plu, chez l’argentin fair-play). Comme Cantona, je dis :

« P***aing, si c’est comme ça, moi, je m’en vais »… sur Youtube!

L’ensemble du carnet de voyage Velo do Brasil est en effet, et reste, en ligne sur la chaine Youtube des deux globe-trotters. Sur Rue 89, certaines des vidéos sont accompagnées du journal écrit au fur et à mesure :

Vélo do Brasil – EP#1 : Le départ
Vélo do Brasil – EP#2 : Version originale
Vélo do Brasil – EP#3 : La main de Dieu
Vélo do Brasil – EP#4 : Par-delà les dunes
Vélo do Brasil – EP#5 : Cachaça
Vélo do Brasil – EP#6 : À qui profite le chaos ?
Vélo do Brasil – EP#7 : 91 ans (et cinq mois)
Vélo do Brasil – EP#8 : Si Dieu le veut…
Vélo do Brasil – EP#9 : Match amical
Vélo do Brasil – EP#10: Brésil/Croatie
Vélo do Brasil – EP#11 : L´ombre de Lula
Vélo do Brasil – EP#12 : Seleção
Vélo do Brasil – EP#13 : Les dragons de l’asphalte
Vélo do Brasil – EP#14 : Rose
Vélo do Brasil – EP#15 : « Une affaire de bourgeois »
Vélo do Brasil – EP#16 : « Une mascarade pour gringos »
Vélo do Brasil – EP#17 : « Une question politique »
Vélo do Brasil – EP#18 : À poil !
Vélo do Brasil – EP#19 : Le Brésil doit-il perdre la Coupe du monde ?
Vélo do Brasil – EP#20 : « L’école n’est pas prise au sérieux »
Vélo do Brasil – EP#21 : « Un gouffre financier »
Vélo do Brasil – EP#22 : La surface de réparation
Vélo do Brasil – EP#23 : « La plus belle femme du Brésil »
Vélo do Brasil – EP#24 : « C’est chacun pour soi »
Vélo do Brasil – EP#25 : « Pas d’explication, juste de la honte »

Le tout va continuer à s’incrémenter jour après jour… jusqu’au 13 juillet! C’est un peu mieux géré sur le site FranceTVinfo, où on trouve également la précédente série des mêmes auteurs, la campagne à vélo, à travers la France avant la présidentielle de 2012.

Avec Youtube, les vidéos sont intégrables ailleurs, contrairement à Pluzz. Allez, pour le plaisir, voici le teaser :

Retrouvez les également sur Facebook, Twitter et Instagram. Leur projet est résumé sur le Nouvel Obs :

En partenariat avec francetvinfo, Rue89 et Radio Nova, le projet de Raphaël Krafft et d’Alexis Monchovet est co-signé coproduction Playprod, France 4 et France Télévisions Nouvelles écritures.

</maj>

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *