Aller au contenu
Accueil / Wifi, des fouets pour se faire battre

Wifi, des fouets pour se faire battre

  •  

Les Champs-Libres

Je me suis trompé : le Mac Do où je me trouvais hier ne ferme pas à 23h le mardi, mais à minuit. Ce fast food fait aussi des nocturnes : ouverture jusqu’à 1h du matin les vendredi et samedi !

Si je ne peux pas souhaiter que les bibliothèques aient la même amplitude horaire que dans la restauration (les non titulaires sont suffisamment précaires comme ça), je suis peiné que le service informatique ne prenne pas mieux en compte les doléances des usagers. Comment se fait-il que Mac Do arrive à faire ce que la bibliothèque annonce mais ne fait pas ou imparfaitement ?

Hormis le Wifi, la bibliothèque des Champs-Libres est de grande qualité, et soutient sur bien des points le DOK Library Concept Center de Delft. Un jour je ferai un reportage photo sur le modèle de celui sur Delft. Il faut savoir apprécier ce qu’on a sous les yeux et pas uniquement rêver à ce qui est loin, donc forcément mieux (L’herbe y est plus verte).

Il n’en reste pas moins que la bibliothèque des Champs-Libres constitue une vitrine et que la concurrence est féroce. A proximité de la bibliothèque on trouve :

Si l’idée des urbanistes de ce quartier est que les visiteurs d’une structure soient incités à visiter les structures voisines, il faut bien se dire que cela fonctionne dans les deux sens. Si par exemple les cinéphiles du Gaumont peuvent être tentés par la bibliothèque avant ou après un film, les usagers de la bibliothèque peuvent aussi être tentés d’aller voir ailleurs. Ce n’est donc pas la peine d’en rajouter en ne rétablissant pas à 100% un service plébiscité comme l’accès au Wifi. On peut dénoncer l’attitude consumériste des usagers, mais il ne faut pas se leurrer : ils SONT consuméristes.  Autant en tenir compte et ne pas donner aux tutelles le fouet pour se faire battre.

La concurrence est rude.

Articles liés : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Partagez
Tweetez
Partagez