Accueil / Mooc

Mooc

Références en architecture de l’information

  •  

Après avoir concerné uniquement les sites web, l’architecture de l’information a concerné les systèmes d’information au sens large. Avec l’approche multicanal et transcanal, le domaine s’étend encore, associant univers virtuel et monde physique. Jusqu’où s’arrêtera-t-on?

L’expérience utilisateur (UX)

  •  

Analyser, concevoir et évaluer l’expérience utilisateur (UX) est l’une des six compétences de l’architecte de l’information. L’objectif de cette activité est d’appliquer certaines techniques de conception UX (User eXperience). Il s’agira de faire des préconisations à partir d’entretiens que nous aurons menés.

La gestion dynamique des projets : prototypage web

  •  

Objectif : faire les premières étapes, les plus abstraites, du prototypage d’un site web :

– Prototypage de la stratégie :
Proposer des objectifs visés par le site ainsi que des indicateurs permettant de les vérifier.
Identifier 3 types d’utilisateurs cibles et construire les fiches de personas liés.
– Prototypage du cadrage :
lister les thèmes abordés, le type de ressources, le type de fonction.

Savoir structurer l’information

  •  

L’expertise « Structurer l’information » de l’architecte de l’information est issue des sciences de l’information, c’est-à-dire les savoir-faire des professions du document : bibliothécaires, archivistes, documentalistes. Cette compétence consiste à savoir organiser l’information. Catégoriser, classifier, hiérarchiser sont des fonctions familières au monde du document traditionnel.

Aujourd’hui dans celui du Web et des bases de données, ces anciennes méthodes ne sont plus opératoires. Les représentations se reconstruisent en direct à partir des données, le lecteur est acteur ou même auteur, les traces permettent de modéliser les navigations. Et pourtant il est toujours indispensable d’organiser l’information pour éviter le chaos informationnel.

Mooc Archinfo 2016, une heureuse surprise

Alors que je réfléchissais à une manière d’externaliser mon expérience (par l’écriture du premier billet de cette série), je pensais que les choses étaient terminées du point de vue du Mooc. Une semaine après le mail qui contenait mon attestation en PJ, j’en ai reçu un autre : « vous avez obtenu la meilleure note à la cadence 2 du MOOC Archinfo. Félicitations ! »

Mooc ArchInfo 2016, l’évaluation par les pairs

Après que nous ayons passé deux semaines à collaborer à l’amélioration de deux livrets, tout en améliorant notre propre travail avec l’aide de deux autres relecteurs, les 10 derniers jours du Mooc ArchInfo 2016 de l’ENS de Lyon ont été consacrés à l’évaluation. On ne peut que regretter que nous n’ayons été que trois à réfléchir à voix haute sur la notation.

Mooc Archinfo 2016, relecture par les pairs

  •  

Le propre d’un Mooc est d’utiliser le nombre. Il restait 73 livrets en course pour la relecture par les pairs. Si l’organisation du Mooc incluait pour moi la relecture de deux livrets, elle supposait aussi que mon propre livret soit relu par d’autres participants.

Mooc Archinfo 2016

Jean-Michel Salaün avait indiqué à l’assistance qu’il était encore possible de s’inscrire au Mooc ArchInfo, consacré à l’architecture de l’information et organisé par l’ENS de Lyon. M’intéressant au sujet depuis 2012 au point de changer l’intitulé de ce blog, je ne pouvais pas passer à côté. Mais le cours était déjà très avancé. M’étant donc inscrit trop tardivement en 2015, je n’avais pas eu le loisir de m’exprimer sur les différents espaces d’échanges ni celui de terminer mon livret. J’ai donc remis le couvert en 2016!