Accueil / fact-checking

fact-checking

Fake news vs fact-checking

  • par Franck

Le fact-checking en 1687 : « Assurons-nous bien du fait, avant que de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens, qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait, mais enfin nous éviterons le ridicule d’avoir trouvé la cause de ce qui n’est point. »
Histoire des oracles, Fontenelle

Fact-checking : enfin!

Enfin! Des fact-checkers officient en direct dans une grande émission politique, et font part de leurs trouvailles aux intervenants pour recueillir leurs réactions.

Faut-il fact-checker les journalistes?

  • par Franck

Selon Jean-Pierre Elkabbach, 30% des chômeurs ne chercheraient pas à retrouver du travail. D’où sort ce chiffre? Qui sont ces chômeurs fraudeurs fantômes?

Méfiez-vous des imitations (2/2) : Internet et vie quotidienne

Internet n’est pas qu’un média d’information. Il nous sert aussi à un tas d’autres choses : achats en ligne, gestion de comptes avec différents fournisseurs (loyer, gaz, FAI…), recherche d’emploi, etc. Or pour toutes ces activités aussi, la vigilance est de mise, au point que différents acteurs de la vie quotidienne prodiguent des conseils.

Méfiez-vous des imitations (1/2) : Internet et médias d’information

« Assurons-nous bien du fait, avant que de nous inquiéter de la cause. Il est vrai que cette méthode est bien lente pour la plupart des gens, qui courent naturellement à la cause, et passent par-dessus la vérité du fait, mais enfin nous éviterons le ridicule d’avoir trouvé la cause de ce qui n’est point. »
Histoire des oracles, Fontenelle – 1687

Une leçon de fact-checking

On rêve que ce fact-checking, avec chiffres et sources à l’appui, soit systématique au 20h, quelque soit l’intervenant dont on rapporte les paroles.

Fact-checking et fracture numerique

  • par Franck

Environ 18 millions de personnes ont suivi le débat télévisé d’entre deux tours. Combien de citoyens ont bénéficié du fact-checking complet? 237000 tweets ont été postés durant le débat. Sachant que seuls 8 % des français ont un compte Twitter, cela fait peu de gens capables de suivre les démentis au fur et à mesure. Combien de français ont pris pour argent comptant les chiffres donnés par les deux candidats, faute de réaction des deux journalistes sur le plateau ? Peut-on considérer qu’il ont été bien informés avant de rejoindre les urnes?

Internet documentaire et fact-checking

  • par Franck

Le fact-checking est simplifié par la facilité d’accès à l’information sur Internet. Le principe est simple : lorsqu’un responsable politique ou économique invoque publiquement un fait ou un chiffre, il est vérifié. Et lorsqu’il est faux, les « fact-checkeurs » ne manquent pas de le souligner. On se prend à rêver d’un fact-checking en temps réel systématique, avec des fact-checkers dans le studio qui annonceraient leurs trouvailles dans l’oreillette du présentateur. L’émission “Des clics et des claques” sur Europe 1 utilise la jolie expression d’ “aiguilleurs du Web”.