Accueil / Liberté d'expression

Liberté d’expression

Dictature high-tech, bienvenue en Chine

Il y a surtout le « crédit social », un système de notation des citoyens en fonction de leur comportement dans la vie réelle et sur les réseaux sociaux. Il vise à recueillir des informations ultra-précises basées sur toutes les empreintes numériques que laissent les citoyens (familiales, scolaires, médicales, juridiques, commerciales, professionnelles, etc.). En fonction de leur crédit social, les gens auront droit ou non à une chambre dans un bon hôtel, un visa pour l’étranger, un prêt immobilier ou à une place dans une bonne école pour leur enfant.

La démocratie des crédules

Cet essai vivifiant montre comment les conditions de notre vie contemporaine se sont alliées au fonctionnement intime de notre cerveau pour faire de nous des dupes.

Charlie et les autres, réécrire l’histoire

  • par Franck

Le slogan « Je suis Charlie » a tellement été récupéré à toutes les sauces qu’il veut maintenant tout dire et son contraire, d’où des « Je ne suis pas Charlie » de plus en plus divers où l’on trouve également tout et son contraire.

Ne pas lire le Coran ou la Bible comme une notice Ikea

  • par Franck

“En France, la parole raciste a été largement libérée par Sarkozy et son débat sur l’identité nationale. (…) Lorsque la plus haute autorité de l’Etat s’adresse aux cons et aux salauds en leur disant : “Lâchez-vous, les gars !”, que croyez-vous que font les cons et les salauds ?”

Renseignement : les barbouzes passent au numérique

Le projet de loi relatif au renseignement suscite un flot de critiques de tous horizons.
1-L’allongement de la liste des motifs pouvant entraîner une mise sous surveillance, loin de se limiter au terrorisme.
2-Une surveillance à grande échelle avec des outils particulièrement intrusifs
3-Une absence de contrôle effectif
4-Plus de données pour quoi faire?