Accueil / Censure

Censure

Dictature high-tech, bienvenue en Chine

Il y a surtout le « crédit social », un système de notation des citoyens en fonction de leur comportement dans la vie réelle et sur les réseaux sociaux. Il vise à recueillir des informations ultra-précises basées sur toutes les empreintes numériques que laissent les citoyens (familiales, scolaires, médicales, juridiques, commerciales, professionnelles, etc.). En fonction de leur crédit social, les gens auront droit ou non à une chambre dans un bon hôtel, un visa pour l’étranger, un prêt immobilier ou à une place dans une bonne école pour leur enfant.

Ne pas lire le Coran ou la Bible comme une notice Ikea

  • par Franck

“En France, la parole raciste a été largement libérée par Sarkozy et son débat sur l’identité nationale. (…) Lorsque la plus haute autorité de l’Etat s’adresse aux cons et aux salauds en leur disant : “Lâchez-vous, les gars !”, que croyez-vous que font les cons et les salauds ?”

Le point Godwin : Mein Kampf

  • par Franck

Pour briller dans les dîners en ville (ou à défaut dans les discutions Facebook) : Au lieu de traiter de troll celui qui sort Mein Kampf, demandons-nous quelle est le véritable statut du livre au regard de la loi française. Utile pour la prochaine fois où vous verrez apparaître ce motif de points Godwin.

Hashtags et liberté d’expression

  • par Franck

La liberté d’expression ne couvre pas tout. L’incitation à la haine et le révisionnisme sont traités dans la Loi Gayssot tandis que la pédophilie en ligne est l’objet de l’article 227-23 du code pénal. De plus, la plupart des contenus dépendent de la loi sur la liberté de la presse.

Le jour d’après

  • par Franck

Une ambiance d’union nationale jamais vue depuis 1945 avec des chiffres plus forts encore qu’en 1998 ou 2002. Et maintenant?

Je suis Charlie

En France, on peut parler de l’Ukraine ou de Tian’anmen sans risquer de voir une police politique débarquer chez soi. Mais ça, c’était avant.