Le sens de ce blog 4 : considérations stylistiques

Share

La Chine impériale a instauré les concours pour recruter ses fonctionnaires bien avant la France. L’idée de départ était la même : une égalité des chances et de traitement. Cela permettait de recruter les meilleurs éléments, indépendamment de l’origine sociale. Pourtant, le système, après quelques siècles, s’est grippé et a conduit à un mandarinat sclérosé. Le recrutement endogamique dont souffrent nos bibliothèque ne serait-il pas le signe que la France a atteint ce stade ? Au lieu de mes études de biochimie et d’info-doc (bac+5), j’aurais du faire Sciences-Po et l’ENA, quand le commun des mortel est surpris d’apprendre qu’il existe des études pour devenir bibliothécaire.

Lire la suite →

Lecon n°7 : Vous devrez vous battre contre l’image de votre métier (3)

Share

[…] la moitié d’entre eux estiment manquer de reconnaissance. Leur métier, décrit comme « vivant et apportant une richesse intellectuelle et relationnelle », se révèle mal compris, concurrent d’internet et doté de moyens humains et financiers jugés insuffisants. La diversité de ses cadres d’emplois (assistant ou assistant spécialisé de conservation des bibliothèques ou du patrimoine, bibliothécaire ou conservateur) contribue au flou.

Lire la suite →