Le jour d’après

Share

Vendredi 09, nous avons suivi en direct la traque de deux suspects ayant pris part à la tuerie au siège de Charlie Hebdo. Nous avons appris que le troisième avait en outre blessé un jogger plusieurs jours auparavant, tué une policière la veille et tué le jour même quatre clients de la supérette où il s’était retranché. Le feuilleton s’est terminé par la mort des trois assassins à l’issue des deux assauts parallèles du GIGN et du RAID.

Samedi 10, 700 000 personnes se sont rassemblées à travers la France. Le soir, Un quotidien de Hambourg dans le nord de l’Allemagne qui avait publié des caricatures de Mahomet venant du magazine satirique français Charlie Hebdo, était la cible d’une attaque avec un engin incendiaire.

Le Dimanche 11, les chiffres des rassemblements en France et dans le monde (au delà de l’Occident cette fois) n’ont cessé de monter tout au long de la journée. Outre les 44 chefs d’états du monde entier et la cinquantaine de personnalités politiques françaises invitées par M. Hollande, ainsi que le millier de journalistes internationaux, ce sont près de 2 millions de personnes à Paris et plus de 2,5 million à travers la France (dont 120 000 à Rennes) qui ont vécu une sorte de grande communion laïque pour la liberté de pensée et contre le terrorisme. Une ambiance d’union nationale jamais vue depuis 1945 avec des chiffres plus forts encore qu’en 1998 ou 2002 : la République était debout!

[Edit du mercredi 14] Al-Qaïda au Yémen a revendiqué l’attentat contre Charlie Hebdo, mais pas celui d’Hyper Casher [/Edit]

A man holds a giant pencil
Sur la statue de la place de la République, dimanche 11 janvier, à Paris. Stéphane Mahé/Reuters

Et maintenant? #onfaitquoi

La comédia del arte politique reprend : finie l’union nationale. Les uns et les autres vont reprendre les éléments de langage de leurs formations respectives et les éditocrates vont les commenter. Cela a commencé dès ce lundi (Grand direct d’Europe 1, Mots croisés sur France 2, etc). Le débat politique est un signe de bonne santé pour une démocratie, mais la reprise aussi rapide des polémiques à la petite semaine est extraordinairement décevante. Le bal des “Yaka-Fokon” de salon n’aura été suspendu que quelques jours. De plus, on parle beaucoup plus d’un Patriot Act à la française que de liberté d’expression.

LeMonde14jan
Une du Monde du 14 janvier en avant première sur son site : les défis de l’après 11 janvier.

Une seule bonne nouvelle : après le numéro spécial 8 pages de Charlie Hebdo de mercredi prochain tiré à 3 millions d’exemplaire, l’aventure du journal devrait se poursuivre grâce à une aide financière de l’Etat (1 million d’€uros), ainsi que de nombreux dons divers, dont 250 000€ de Google et 250 000€ débloqués par l’association Presse et pluralisme. De plus, les abonnements ont explosé atteignant actuellement 120 000 (contre 10 000 auparavant).

CharlieUne
La couv du n°1178 de Charlie Hebdo. 3 millions d’exemplaires diffusés dans 25 pays. Ce numéro spécial « des survivants » comprendra des inédits des dessinateurs disparus. La version en ligne sera disponible dans 4 langues : français, anglais, espagnol et arabe. Deux journaux papiers (le turc Cumhuriyet et l’italien Il Fatto Quotidiano) ont également été autorisés par l’hebdomadaire à reproduire l’intégralité du numéro.

<MAJ du 14 janvier : rupture de stock temporaire>

charlie-rupture-idee lumineuse
Qui a eu cette idée lumineuse? Sûrement pas des lumières!

Dès 9h ce matin, le numéro spécial de Charlie Hebdo, le numéro des survivants, était introuvable en kiosque : les 700 000 exemplaires du jour ont été écoulés en quelques heures. Initialement, un tirage d’1 million était envisagé, puis l’objectif a été fixé à 3 millions. Devant le succès de ce matin, le tirage a été à nouveau revu à la hausse : 5 millions, soit le plus gros tirage de la presse française jamais réalisé après-guerre. Ceux qui ont été pris au dépourvu aujourd’hui ont donc encore de bonnes chance dans les jours qui viennent de se procurer ce numéro – finalement il fait 16 pages comme d’habitude. Les informations changent d’heure en heure, comme le jour de l’attentat : 3 langues, 5 langues, 1 million, 3 millions, 5 millions, 8 pages, 16 pages… on ne sait plus à quel saint se vouer. Le numéro devait être en vente sur deux semaines, mais si après les 700 000 exemplaires de ce matin, les buralistes reçoivent  un nouveau million cet après midi, à raison de deux millions par jour, tout sera épuisé en trois jours. Je croyais pourtant que ce fameux n°1178 serait égrainé sur 8 semaines? Encore une rumeur, comme toutes ces théories du complot qui fleurissent sur la toile à propos des attentats! Même les médias traditionnels se mettent à raconter n’importe quoi : des No-go-zones en plein Paris, et puis quoi encore? Le fond de commerce du Gorafi est mis à mal.

Le phénomène bénéficie à l’ensemble de la presse, car les gens arrivés trop tard pour Charie Hebdo repartent de chez leur marchand de journaux avec un autre titre. Ceux qui ont raté le coche – provisoirement – peuvent patienter avec par exemple l’excellent numéro de Courrier International « Après Charlie » (n°1263) également sorti aujourd’hui.

CharlieCourrierInternational
Hebdo n° 1263 du 14 janv. 2015, 3,70€

Autre possibilité : l’acheter en ligne sur un site spécialisé en abonnement qui fait de la vente au numéro, comme par exemple Viapresse.com, Toutabo.com ou Journaux.fr et attendre le courrier de la Poste…

… ou opter pour la version électronique via l’appli qui sera disponible dans 48 heures.

[Edit du lundi 19 janvier] 

Les sites de vente au numéro ont épuisé leur stock, sauf Journaux.fr qui propose encore le n°1178 à 3 €. Ce site propose également la réservation des prochains numéros (pré-achat)!

L’appli pour tablettes et smartphones est désormais accessible via la page d’accueil de Charlie Hebdo : Android, iOS et Windows 8.

Enfin, le tirage est une nouvelle foi revu à la hausse : 7 millions. Tout n’est donc pas pas perdu même en kiosque!

[fin Edit]

Quand tous les exemplaires auront disparu à la vente, il restera les bibliothèques, du moins celles qui sont abonnées. Ce ne sont pas les alternatives à eBay qui manquent. Les gens qui ont acheté le numéro d’aujourd’hui jusqu’à 80€ sont vraiment des pigeons.

une l'Yonne républicaine
Quand je pense que le mois dernier, je n’en vendais plus un seul

</maj>

Lisez aussi :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *