Mon beau sapin

Share

Cela a commencé par un message d’Alain Marois dans le groupe Facebook “Réseaux sociaux et CM en bib” :

Une belle réalisation. Vous en connaissez d’autres qui se sont lancés dans un sapin du même style… et ont publié la photo sur les réseaux ? […]

SapinLivres
BU Robert de Sorbon, Reims

De nombreux membres ont répondu présent, et ont posté les photos de leur propre sapin. D’autres sapins ont fait leur apparition dans d’autres groupes, dont “Tu sais que tu es bibliothécaire quand”, notamment celui de Stella Delord-Bautrait.  Voyant l’ampleur que cela prenait, cette dernière a décidé d’en faire une compilation sur le site de sa bibliothèque, qui est une partie du site départemental “Aude à la culture : Sapins de bibliothèques et déco de Noël

Les bibliothécaires sont des créatifs, la preuve en images avec ce tour de France et d’ailleurs des sapins et des décorations de Noël des bibliothèques !

Le Calaméo qu’elle a réalisé étant partageable, le voici ci-dessous :

Que les lecteurs se rassurent, les livres qui constituent ces sapins sont issus du désherbage (ils sont destinés à quitter la bibliothèque – ioupi!). Au lieu d’aller au pilon, ces livres pourront encore être utilisés après Noël :

LivresAutreDeco
Rueil-Malmaison? D’autres décorations de livres, non réservées à Noël

Mais au fait, de quand date Noël? Arte nous guide cette semaine à travers les origines multiples de Noël dans un documentaire de près d’une heure, Le père Noël et ses ancêtres (replay seulement quelques jours) :

Origines de la fête de Noël, saturnales, fête des Rois, généalogie, représentations du père Noël dans la littérature et le cinéma : thème après thème, ce documentaire nous révèle un rituel complexe qui s’étale sur deux mille ans d’histoire

Le père Noël et ses ancètres
L’acteur Samuel Mathieu sur les pas du père Noël.

Mon résumé pour ceux qui ne veulent/peuvent pas voir le replay :

En fait, on célèbre le solstice d’hiver depuis bien avant l’ère chrétienne. Le choix même du 25 décembre date de 330 ap JC, sous l’empereur Constantin, et correspond à une date symbolique dans une religion d’origine Perse : la naissance du dieu Mithra. Les chrétiens reprendront cette date pour des raisons politiques et stratégiques dès 375.

Quand à Saint Nicolas, il est né vers 1200 de la fusion du souvenir de deux Nicolas qui ont vécu respectivement aux IVe et VIe siècles. C’est lui qui distribuait les cadeaux, accompagné par le Père fouettard et d’autres personnages. Mais alors que son culte est freiné en Europe du fait de la Réforme protestante, les Hollandais emmènent leurs traditions, dont celle de Saint Nicolas, en Nouvelle Amsterdam autour de 1600 (future New-York). En 1821, grâce à deux poètes, le Sinterklaas hollandais va alors perdre sa crosse, sa mitre et son manteau d’évêque pour devenir… Santa Claus! Il habite au Pôle Nord, voyage avec un traineau tiré par des rennes et descend par la cheminée. Le Santas Claus des débuts était une sorte de petit Elfe triste, avant de devenir dans les années 1890 le personnage barbu et sympathique que nous connaissons. Il est habillé d’un manteau rouge, le vert se retrouvant dans la nature qui l’entoure, notamment dans les publicités de l’époque. Celle de Coca Cola n’étant ni la seule, ni la première.

Sur le vieux continent cependant, des dizaines de personnages se disputent le titre de « chef de Noël », selon les pays : les rois mages, Sainte Lucie, des sorcières diverses, le père Chalande, Saint Nicolas, etc. Dans la première moitié du XXe siècle, le Santa Claus américain devient un personnage de plus, mais à l’importance grandissante, avec l’influence du cinéma. En 1951, un groupe de catholiques intégristes brûle devant la cathédrale de Dijon, une effigie du Père Noël en tant que symbole du consumérisme américain, comme un vulgaire roi païen de carnaval. C’est cet événement, dont la portée médiatique fut énorme, qui donna la prééminence au Père Noël par rapport aux autres personnages nationaux.

Joyeux Noël!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 commentaires sur “Mon beau sapin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *