Culture scientifique et fact-checking

Fournir des informations fiables permettant d'éclairer les grands débats de société.
Share

En matière de sciences, les médias comme les anonymes des réseaux ont le raccourci facile. Fournir des informations fiables permettant d’éclairer les grands débats de société, tel est le crédo d’un nouveau journal de vulgarisation lancé le 4 mars dernier. Son commanditaire : rien de moins que le CNRS! Enfin un journal de vulgarisation scientifique fait par des scientifiques : CNRS le journal, donner du sens à la science. Extraits de l’à propos du site et du communiqué de presse :

Les citoyens d’aujourd’hui rejettent un scientisme arrogant, mais ont toujours soif de sciences ouvertes sur le monde, sur les questionnements et sur les controverses. C’est pourquoi CNRS Le journal ne se dérobera pas face aux débats qui divisent : qu’il s’agisse du genre ou des gaz de schiste, la société a besoin d’informations scientifiques fiables. Le CNRS, crédible et non partisan, ambitionne de donner du sens à la science.

Destiné au grand public, ce nouveau média gratuit vise à décrypter des résultats scientifiques de plus en plus complexes et à montrer les coulisses de la recherche. Il s’agit également d’alerter sur les sciences émergentes. Son crédo : fournir des informations fiables permettant d’éclairer les grands débats de société.

fotolia

Les fact-checkers se soucient peu des sciences. Avec CNRS le journal , vérifiez vous-même ce que disent les médias et Mme Michu. Plus on est cultivé, moins on risque d’être abusé par des propos péremptoires.

Pour étoffer votre culture scientifique, de nombreuses possibilités s’offrent à vous. Si tous les médias ont une rubrique “Sciences”, les infos qui s’y publient sont souvent un peu les mêmes d’un média à l’autre. Préférez les journaux et émissions dédiés.

Presse

Au quatuor historique La RecherchePour la Science / Sciences & Vie / Science et avenir et leurs dérivés sont venues s’ajouter des publications que n’ai pas pu évaluer ou seulement ponctuellement. Pour ma part je privilégie les Hors série selon leur thème.

Pour l’histoire des sciences, Les Cahiers de Science & vie est ma revue préférée (et dans doute la seule grand public existante).

TV

Il y a des documentaires intéressants. Mais à part Xénius, le paysage des émissions de vulgarisation est plutôt pauvre, celui de l’actualité scientifique inexistant, car les émissions ont une durée de vie limitée. Les exceptions :

Radios

Google ne m’a rien apporté que je ne connaisse déjà. Vulgarisation pour différents publics dont les enfants, actualité scientifique au delà des rares entrefilets des JT :

Podcast

Podcast Science, c’est une émission hebdomadaire et un blog de communication scientifique créés en septembre 2010. Nous couvrons chaque semaine un grand thème de la science, avec ou sans invité, avec un objectif avoué : faire aimer la science, sans prise de tête!

Blogs

Ce n’est pas mon canal privilégié pour les sciences. J’ai néanmoins repéré :

Youtube [maj du 16 septembre 2015]

Tout le monde connait Norman ou Cyprien, mais je suis tombé récemment sur des Youtubers d’un nouveau genre. Ils vulgarisent la connaissance avec chacun un domaine de prédilection :

Ce n’est qu’une petite sélection totalement subjective. Pour en trouver d’autres, visitez le site de l’association La vidéothèque d’Alexandrie, une plateforme visant à faire découvrir des contenus culturels sur internet, et qui permet à tous les vidéastes de venir demander des conseils sur la création audiovisuelle et sur l’univers Youtube. De nombreuses vidéos y sont partagées avec l’accord de leurs auteurs, et il y a même un classement par catégories pour chercher en fonction de ses centres d’intérêt. Un autre moyen est de visiter la plateforme de financement Tipeee, qu’ils sont nombreux à utiliser. Enfin, les travaux de plusieurs Youtubers en sciences sont réunis sur la plateforme VideoSciences, hébergée par le C@fé des Sciences.

[/maj]

Dans la vraie vie

Mais aussi des centaines de structures culturelles diverses : CCSTI, centres culturels, écomusées, musées et muséums, aquariums, planétariums, département médiation des universités, médiathèques… Il y en a forcément près de chez vous. Suivez leurs programmes et allez : ici à une conférence, là à une exposition temporaire… La culture scientifique, tout comme la culture tout court, ce n’est pas que dans les livres.

On a coutume de regretter le manque de visibilité des sciences dans le paysage français. Si c’est vrai pour la TV, d’autre canaux existent, il suffit d’ouvrir l’œil!

Articles liés :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *