Rusée comme un renard, elle retrouve la pêche

Sitala
Share
ThePartier
Une image prise pendant une fête, avec un verre dans chaque main, comme si vous aviez la vie devant vous.
Ce que cette photo dit de vous : Vous vivez votre vie à fond et ne vous prenez pas trop au sérieux. Vous vous souciez peu de ce qu’on pense de vous… jusqu’au jour où votre employeur tombera sur cette photo!

Comme l’employeur est un être sensible et inquiet qu’il faut rassurer et ne surtout pas froisser, il est conseillé de supprimer les photos de soirées quand elles ne sont pas à notre avantage, pour ne montrer que les aspects les plus sérieux de notre personnalité. En effet,

plus de la moitié des recruteurs (55%) effectuent une recherche en ligne pour se renseigner sur les candidats, notamment dans le secteur du tertiaire. Selon les résultats publiés dans la synthèse, «Le premier motif de recherche est la confirmation des informations mentionnées dans le Curriculum Vitae. Les recruteurs vérifient la cohérence des profils. La tenue d’un blog ou la participation à des groupes de discussions sont autant de preuves de l’implication du candidat sur son domaine de compétences […] Les employeurs [étant] également en quête d’illustrations, de réalisations telles que des publications, un « book » en ligne ou des articles de presse». 33 % des répondants déclarent enfin avoir déjà écarté un candidat suite à des traces négatives trouvées sur les réseaux numériques.

D’autre part, 30 ans après la marche pour l’égalité et contre le racisme, le FN n’a jamais été aussi haut dans les sondages, et surtout, le racisme est de plus en plus assumé. Cela pourrait-il avoir des conséquences sur les conseils des sites de recherche d’emploi?

Pour Harry Roselmack, cela ne fait aucun doute, « La France raciste est de retour » :

Si on était capable de lire l’inconscient des Français, on y découvrirait bien souvent un Noir naïf, s’exprimant dans un français approximatif, et dépourvu d’Histoire ou, tout du moins, d’oeuvre civilisatrice. Une vision que certains cultivent aujourd’hui encore, à leur corps défendant parfois.

On est tenté de le croire :

Jeudi 17 octobre. Après avoir mis en ligne puis retiré un photomontage associant un animal et une femme politique sur Facebook, l’ex-candidate du Front national aux municipales à Rethel (Ardennes) se justifie dans “Envoyé spécial” sur France-2 : “C’est une sauvage. A la limite, je préfère la voir dans un arbre après les branches que la voir au gouvernement comme ça”.

Taubira Leclere
Photo à défaut de la vidéo (les joies du replay limité dans le temps) – Cliquez pour voir l’article de Martinique 1ere

Mme Leclere tente donc de nous convaincre qu’elle n’est pas raciste et que le photomontage n’était que de l’humour. Traiter la ministre de la justice de sauvage descendue de son arbre, c’est de l’humour aussi?

Vendredi 25 octobre, à Angers, Christiane Taubira a été accueillie par La Manif pour tous aux cris de : “C’est pour qui la banane? C’est pour la guenon!” Une première version des faits indiquait que les injures avaient été proférées par une enfant d’une dizaine d’années. Or il apparaît à la vue de cette vidéo que l’enfant n’a pas été seule dans son agissement :

Pour autant le secrétaire départemental du FN du coin mettait en doute les propos rapportés par la presse locale, avant que la vidéo ne soit diffusée.

Mme Le Pen indique que son parti ne supportera plus les accusations de racisme. Pourtant, chaque fois qu’une affaire de racisme éclate, le FN est concerné : étrange! M. Roselmack a raison de préciser :

S’il est faux de dire que tous les électeurs et militants du FN sont racistes, il était tout aussi faux de dire qu’il n’y a pas de racisme dans ce parti. La xénophobie, le racisme en constituent même le ciment essentiel. Et il n’est pas inutile que son vernis républicain, grossier maquillage dont Marine Le Pen le badigeonne consciencieusement, s’écaille de temps en temps.

Pourtant, les sondages sont toujours plus favorables au FN. S’il devait parvenir aux manettes de l’Etat, rien ne dit que ce parti continuerait à se défendre d’être raciste. Et la xénophobie latente de la partie des électeurs qui l’auraient porté au pouvoir finirait de se dévoiler, passant de l’inconscient au conscient, du conscient au discours, du discours à la revendication.

Je le vois déjà autour de moi. Par exemple, sur la récente affaire de la petite fille du garage, quelqu’un m’a dit sans rire : “Des portugais d’origine? Sale race, ça ne m’étonne pas! Qu’ils retournent chez eux!”, comme si le déni de grossesse ne pouvait toucher que les familles d’origine étrangère. Je n’avais jamais entendu cette personne avoir des propos aussi ouvertement xénophobe auparavant. Il a fallu que je lui rappelle les affaires de bébés dans des congélateurs pour lui faire entendre raison… Ce qui ne l’a pas empêché de remettre ça le surlendemain, à propos des tunisiens cette fois. En fait, c’est de plus en plus souvent avec de plus en plus de gens autour de moi. Quand ce n’est pas sur une nationalité en particulier, c’est sur l’immigration en général. Racisme ordinaire. Je suis atterré de voir à quel point les gens sont perméables à ce qu’on entend à longueur de journée dans les JT. En même temps, c’est logique : les gens, pour la plupart n’ont pas le temps de diversifier leurs sources d’information (journaux papier de différentes tendances, internet…) et encore moins d’approfondir les sujets. Les médias ont ainsi une lourde responsabilité, et la crise a parfois bon dos :

Ces prophéties répétées annonçant un FN triomphant pourraient même finir par devenir auto-réalisatrices. Ou pour le dire autrement, la surexposition médiatique artificielle du parti d’extrême droite et de sa présidente, au moindre de leurs succès dans les urnes, ou dans les arrière-salles des sondeurs, contribue à les installer au cœur du jeu politique. Bref, s’il leur prenait l’envie d’enquêter plutôt que de gloser sur des sondages biaisés, les médias devraient aussi se pencher sur leur propre rôle dans cette progression régulière du Front National…

En plus la France est amnésique : on a déjà vu le FN aux manettes au niveau local et cela n’augure rien de bon au niveau national :

Si Le FN devait malgré tout arriver au sommet de l’Etat, c’est que la part des électeurs FN aurait augmenté dans des proportions telles, que le nombre d’employeurs ayant voté FN aurait augmenté aussi, statistiquement.

Dans ce cas, faudra-t-il un jour revoir nos politiques d’e-reputation sur les réseaux et supprimer aussi les traces de nos soirées avec des personnes dont la couleur de peau, le chèche, la barbe, ou que sais-je encore, risquerait de rendre “dubitative la partie des électeurs du FN également recruteurs?

Plutôt que de reproduire dans ce blog le photomontage relayé par Mme Leclere, même pour le dénoncer, je préfère terminer sur une note plus optimiste :

Sitala

Des extraits vidéos de ce concert sont en ligne sur Facebook. D’autre infos ici.

<MAJ du 11 novembre 2013 : les bonnets rouges usurpés par des chemises brunes>

Le Président a été hué par un petit groupe de personnes le long des Champs-Elysées pendant les cérémonies du 11 novembre. Le gouvernement évoque des groupuscules d’extrême-droite, le FN s’en défend et se victimise en parlant d’arrestations arbitraires opérées avant les faits. Les deux infos sont présentées à égalité dans la plupart des JT : parole contre parole. Pourtant, il y en a forcément un qui ment. Devinez lequel?

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

L’observatoire des médias en évoquant la responsabilité des médias et les prophéties auto-réalisatrices serait-il dans le vrai?

</maj>

<MAJ du 8 décembre 2013 : une miss France Arc-en ciel>

Alors que le parti d’extrême droite retourne sa veste après la mort du père de la nation arc-en-ciel, il ne souffle mot après l’élection de Miss Orléanais au titre de Miss France. C’est comme ça qu’on le préfère : quand il se tait. Mais ne soyons pas amnésiques :

DesprogesMinute
Pierre Desproges, émission « Le tribunal des flagrants délires » du 28 septembre 1982, dont l’invité était Jean-Marie Le Pen.

</maj>

<MAJ du 29 janvier 2014 : Retour aux années trente>

JourDeColèreNeonazi

Après les actes isolés autour d’histoires de bananes et de quenelles, voila qu’ils étaient 17000  (selon la police) dans les rue de Paris dimanche dernier : DIX SEPT MILLE! Jour de colère devait rassembler des organisations peu recommandables mais déjà connues : Hommen, Civitas, Nicolas Miguet… Le collectif breton à l’origine du mouvement des Bonnets rouges ainsi que La Manif pour tous avaient appelé à ne pas participer à cette manifestation. Mais les Bonnets rouges Lyonnais et le Printemps français ont participé. Non annoncés, d’autres participants appartiennent à des organisations dont je n’avais jamais entendu les noms :

  • Le NON au changement de peuple et de civilisation
  • Les Caryatides
  • La ligue francilienne
  • Reconquête républicaine

Cyril Marcant détaille les programmes de ces organisations dans son blog Je pense donc j’écris : c’est tout ce que le pays a de plus nauséabond, de plus rance : royalistes, fascistes, pétainistes, intégristes cathos anti IVG, antisémites, racistes… Il conclue ainsi :

Quand on lit qu’un quart des Français seraient prêts à voter Front National pour les prochaines européennes, cela signifie qu’ils sont prêts à ce que ces mêmes dangereux nationalistes prennent en main le destin de l’Europe, alors on peut s’inquiéter de notre avenir. Si la déception des politiques qui nous gouvernent peut se comprendre, en revanche comment peut-on en arriver à cautionner de tels programmes et de tels propos ?

J’ai la nausée et pourtant je n’ai pas lu Minute. C’est ça la patrie des Lumières, c’est ça le pays des Droits de l’Homme? Les questions d’identité numérique paraissent dérisoires tout à coup. Et les médias qui en parlent à peine (JT France 2 le soir même : 25 secondes!), trop occupés qu’ils sont à commenter le scoop de Closer. Je vais vomir.

jour-de-colere-la-photo-de-famille

JourColere

</maj>

<MAJ du 29 janvier 2014 : Retour aux années trente, février 1934 pour être précis>

6fev1934-LaRepubliqueEstContestee
« Au début des années 1930, la République est confrontée à des crises multiples qui mettent en danger son fonctionnement et ses institutions. L’impuissance de la classe politique face à la crise économique, au chômage et à la misère, entraîne une crise de confiance envers le régime. »

1934 (Wikipedia) :

Après le 6 février, la droite parlementaire commence à durcir son discours et à se rapprocher de l’extrême droite. Plusieurs de ses leaders perdent confiance dans les institutions parlementaires.

2014 : Christine Boutin sur BFMTV : « la digue entre droite et extrême droite est tombée« 

2014 : J.F. Copé : « Je suis choqué par la théorie du genre et je comprends l’inquiétude des familles. La priorité de l’école doit rester les savoirs fondamentaux.« 

… et la « théorie du genre » version 1935 :

la-gemination-des-ecoles-coeducation-des-sexes
La coéducation et la gémination sont en effet immorales, par la proximité des filles et des garçons, elle excite leurs sens plus qu’on ne pense, elle enlève aux jeunes filles la réserve et la pudeur, en fait des GARCONNES dès l’âge de treize ans
  • 1934, cinq ans après le crash du vendredi noir
  • 2014, cinq ans après l’éclatement de la crise des subprimes

Que nous réserve 2020?

</maj>

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

1 commentaire sur “Rusée comme un renard, elle retrouve la pêche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *