25 février prochain : Faut-il être Anonymous pour faire parler d’ACTA ?

Share
Creative Commons CC BY 3.0
“Nous sommes Anonymes. Nous sommes Légion. Nous ne pardonnons pas. Nous n’oublions pas. Redoutez-nous” est la devise des Anonymous

La semaine passée, pour la première fois, j’ai entendu le mot ACTA prononcé sur un média grand public. Sur Europe 1, Nicolas Danet est venu au micro de Bruce Toussaint (17/02/2012 – 09:06) présenter son livre sur… les Anonymous : Anonymous – Peuvent-ils changer le monde ?” Vers la fin de l’émission, ACTA a été brièvement évoqué. J’ai aussi vu le mot à la télévision : dans l’émission Agora 2.0 de LCP (18/02/2012), l’actualité de la semaine se terminait par un communiqué à propos d’ACTA … des Anonymous, encore (Opération Horizon)! Ce n’est pas encore le Journal de Laurence Ferrari, mais on avance !

Les médias traditionnels ont commencé à s’intéresser aux Anonymous suite à la fermeture de Megaupload. Maintenant qu’ils manifestent contre ACTA, leur masque commence à devenir célèbre dans le grand public, au-delà des cercles geeks.

Ceux qui restent à la surface des choses, les assimilent facilement à des pirates informatiques quand ce n’est pas à des terroristes. Or il ne faut pas confondre pirates et hackers. De plus, tout le monde peut se joindre aux Anonymous, sans pour autant être des cracks ( 😉 ) en informatique.

Historique Anonymous
Cliquez sur l'image pour dérouler l'infographie de l'histoire des Anonymous et de ses racines chez les hackers.

[…] Les hackers, ces bidouilleurs de l’informatique insoumis qui ont créé Internet, entendent défendre ce territoire comme une maison devant être gérée par leurs valeurs et leurs lois, horizontales, participatives, consensuelles, comme le sont les protocoles techniques (W3C, IETF) et les logiciels libres…
[…] Anonymous, c’est la bannière utilisée par tout ceux qui se retrouvent dans les valeurs des hackers, qui défendent la liberté d’expression et la neutralité du réseau, de façon anarchique, parfois contradictoire, mêlant humour potache et revendications politiques fortes.
[…] 2010 a marqué un tournant vers une logique beaucoup plus médiatique, visant plus à « hacker » le monde de l’information pour faire entendre d’autres voix que des faits d’armes purement numériques ou potaches. Si parfois Anonymous est l’étendard qui sert à revendiquer des actions d’intrusions informatiques et de diffusions massives de données piratées, c’est aussi le phénomène qui s’est engagé aux côtés des révolutions arabes et d’Occupy Wall Street.

http://www.huffingtonpost.fr/nicolas-danet/megaupload-anonymous-hack-post_2859_b_1219738.html

“Défendre la liberté d’expression et la neutralité du réseau”, ne sont-ce pas des valeurs partagées par les bibliothécaires ? Du moins ceux qui ne considèrent pas qu’Internet se limite aux skyblogs et est assimilable aux sms!

Pour en savoir plus, puisez aux bonnes sources :

(Je suis un incorrigible bibliothécaire! 😉 )

L’objet de ce blog n’est pas d’approuver/désapprouver l’action des Anonymous. Mais les télés parlent des Anonymous (Canal+, iTéléFrance 2…). Si les Anonymous parlent d’ACTA, pourquoi s’en plaindre?

Les Anonymous vous donnent rendez-vous le 25 février pour une nouvelle manif contre ACTA. Ils ne sont pas les seuls :

[…] des évènements dans sept pays sont prévus par les manifestants. Il s’agit de l’Allemagne, l’Autriche, des Pays-Bas, de la Suède, du Danemark, de la France et de la Roumanie. La page dédiée à la France prévoit des cortèges dans pas moins de 36 villes.

Les manifestants pourront également compter sur le soutien plus ou moins prononcé de différents groupes politiques européens ou nationaux. Citons ainsi Europe Écologie, le Parti socialiste, le Front de Gauche, le Front National, Debout la République, Cap 21 ou encore le Parti pirate. Certains représentants de ces mouvements se sont ainsi joints aux cortèges qui ont marché toute l’après midi du 11 février.

http://www.numerama.com/magazine/21664-acta-nouvelle-mobilisation-generale-le-25-fevrier.html

Et vous, y serez-vous, samedi prochain? Vous n’êtes pas obligés de vous procurer le masque de Guy Fawkes pour participer! A Rennes, le Rendez vous est à 14h Esplanade Général de Gaulle (Face aux Champs Libres). Pour les autres villes, consultez la liste des manifestations contre l’ACTA du 25 février 2012.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *