Quelle place pour la musique en bibliothèques? (2)

Share

La musique en bibliothèques est chamboulée par la dématérialisation du support : bornes d’écoute, playlists, podcasts, prêt numérique, streaming, etc viennent en complément des CD. Si ces CD dont les statistiques de prêts se maintiennent ici et dégringolent là, sont appelés à disparaître à court? moyen? long terme? (qui prête encore des cassettes audio?), cela ne veut pas dire que la musique doit déserter les bibliothèques.

Les solutions de streaming adoptées par les bibliothèques sont variées :

Bibliomedias CiteMusique iTeque
MusicMe naxos euclydia
deezer Spotify MySpace

L’utilisation de bornes d’écoute se répand :

Automazic Cristalzik KersonicSonolis PolyphonieGmixon

La médiation musicale a été la première bouleversée par le Web 2.0. Les bibliothécaires musicaux sont des précurseurs, ils sont devenus hybrides bien avant tout le monde, faisant de la médiation en ligne depuis longtemps, tout en continuant à fournir de la musique sur CD et en MP3.

disco91demotheque Cachandisco34TunerDeBrestzicamontreuilbmol Grenoble…etc

Certains instruments de médiation sont devenus de véritables références pour les bibliothécaires musicaux, d’autres outils ont été pensés dès le départ dans une optique professionnelle :

Mediathèque de Dole
discolab

Les collègues des musicaux seraient bien inspirés de s’intéresser à leurs pratiques, car la dématérialisation touche maintenant tous les supports (eBooks, presse en ligne, VOD…) et ces pratiques sont un aperçu de l’avenir de notre métier. N’attendons pas que le dernier prêt de DVD, de journal… de livre ait eu lieu dans la dernière bibliothèque pour adopter un comportement hybride. Fourniture d’objets culturels sur place et médiation en ligne ne sont pas incompatibles, au contraire.
Cela inclus :

La musique reste « dans le trio de tête des activités culturelles préférées des Français », selon un sondage diffusé le 20 janvier dernier et réalisé par l’institut OpinionWay pour la Sacem, en partenariat avec France inter et Le Parisien-Aujourd’hui en France. Si la bibliothèque a vocation à favoriser l’accès à la culture, alors, la musique y a toute sa place.

L’ouvrage « Concevoir et construire une bibliothèque », destiné aux élus à la culture et aux responsables d’équipements-chefs de projet, vient de paraître. On y reconnait enfin la nécessité d’une hybridation des pratiques du personnel, selon Laure Collignon :

Les faits nous montrent clairement qu’on s’oriente vers la bibliothèque hybride, où cohabitent les collections de livres et fonds numériques. […] Même les jeunes, qu’on dit très à l’aise avec les technologies numériques, ont parfois besoin de médiation, car ils en ont souvent une pratique très étroite. Il convient de leur montrer d’autres ressources. Assurer l’égalité de tous face à Internet et aux outils numériques fait partie du rôle des bibliothèques. Par ailleurs, on ne trouve pas tout sur Internet. Collections papier et collections numériques ne peuvent être que complémentaires.

Pourtant on y oppose encore papier et numérique. Si le papier a à voir avec la musique (livres, revues, partitions), celle-ci est d’abord et avant tout une question d’écoute, sur enregistrement (galette ou fichier) ou mieux, en « live ». La motion de l’ACIM est donc plus que jamais utile.

Menestraudie
Concert de la Menestraudie, donné par l’ensemble musique Renaissance de l’école de Musique de Betton, 26 mars 2011, Médiathèque Théodore Monod – Betton, 35.

Articles liés :

  1. Quelle place pour la musique en bibliothèques? (1)
  2. Quelle place pour la musique en bibliothèques? (2)
  3. Bibliothèques et streaming : musique 2.0?
  4. Médiation et musique à l’ère numérique (1) – nouveaux usages
  5. Médiation et musique à l’ère numérique (2) – streaming

<MAJ du 16 avril 2014 : Place des CD dans les prêts en bibliothèques>

Avec le déclin du CD, les bibliothèques s’interrogent sur les pratiques musicales :

http://www.actualitte.com/bibliotheques/musique-en-bibliotheque-une-disparition-progressive-49224.htm

</maj>

J’enchante mon quartier http://www.ville-gardanne.fr/7-fevrier-2011-J-enchante-mon

La route des Indes http://www.cible95.net/1/post/2011/03/la-route-des-indes-linde-sinvite-en-bibliothque.html

Les Goûters Qu’on sert http://www.saint-amand-les-eaux.fr/agenda_home.cfm?agenda_id=E8A7D9E1-347C-480E-A680908897EE4DA8

Association 45 tours http://www.45tour.fr/

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 commentaires sur “Quelle place pour la musique en bibliothèques? (2)

  1. Merci pour cette tribune fort bien documentée 🙂

    Le risque majeur étant de se perdre dans les méandres des multiples offres, un point salvateur était nécessaire.

    L’hybridation est un processus, donc par définition extrêmement long, qui doit passer par une acceptation de la profession, des collectivités et des usagers. Si la profession expérimente, le fossé livre/musique est toujours trop présent, comme si on opposait culture et sous-culture. Les collectivités restent réticentes, sauf lorsque cette mutation engendre une économie importante, le numérique devient faire-valoir, et n’est plus accompagné de médiation. Les usagers, eux, attendent patiemment qu’on s’organise, alors que le train passe …

    Keep in Faith comme on dit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *