Bachotage

Share

Service du livre et de la lecture : Preuve que la DLL est increvable. L’acronyme DLL étant devenu familier des professionnels qui avaient enfin une idée de ce dont ils parlaient, il a fallu mettre en place le SLL et l’associer à la DDM dans le cadre non pas de la DGCA ni bien évidemment de la DGP, mais de la DGMIC – parce que cela n’a rien à voir avec avec le SSV, le SAP, l’ICA, la SDAFG, le DPD et la MC, précédemment rattachés à la DMDTS et la DAP, mais dorénavant encadrés par la DGCA, ni surtout avec le SA, le SIAF ou le SP, autrefois rattachés à la DAP, la DAF et la DMF et qui relèvent à présent de la DGP.

Encore une définition hilarante issue du Dictionnaire [du diable] des bibliothèques.

Vous ne connaissez pas ces sigles ? Ne cherchez même pas à passer les concours à questionnaire, car tous existent réellement. Vous voulez les connaître ? Voyez le glossaire professionnel de Mediadix. Mediadix, ce sont aussi des ressources de formations aux concours, tel qu’un cours d’administration mis à jour cette année en complément du cour d’origine de 2009.

Vous aimez les lexiques? Voyez aussi le lexique du livre numérique.

Bouh! Il faut en savoir des choses pour espérer un jour être Bibliothécaire statutaire (ie avoir le concours quoi!). Comment ai-je fait, sans cette érudition administrative, pour pratiquer le métier trois ans durant comme contractuel, dans deux bibliothèques (une grande et une petite). Qu’ai-je donc appris pendant trois années d’enseignement supérieur en sciences de l’information-documentation? A quoi m’ont servi les diverses cessions de formation continues ces cinq dernières années? Pourquoi on ne demande pas tout ça aux postulants bénévoles avant de les intégrer aux équipes??

Allez, pause!

La Dewey peut être malicieuse, attachante et on a envie de la caresser… Cette Dewey-là est un chat aimé de tous les rats de bibliothèques!


Dewey, le chat de bibliothèques

Ainsi qu’on le répète ici, , et , en bibliothèque, l’amour des livres n’est rien, le contact avec les lecteurs est tout.

Conan the barbarian librarian. La version française ici.

J’étais déjà fan de la Bibliopathe : BD, humour et bibliothèques, cela a tout pour me plaire. Un nouveau blog avec ces mêmes ingrédients vient de rejoindre mon Netvibes : SOMETIMES, YOU’RE THE SALT IN MY COFFEE (Parfois, tu es le sel dans mon café) :

http://salt-in-my-coffee.blogspot.com/

L’auteure y casse du sucre sur le dos des lecteurs virtuellement, ce qui lui permet de rester zen dans la réalité… quoique : on y reconnaît nos propres usagers. Ce qui me plait le plus : les livres sont doués de la parole et d’émotions humaines. En plus, les personnages sont parfois des petits cochons. Tordant!

Bon, je vais me coucher avec mon livre de chevet, Le métier de bibliothécaire ;-).

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *