Si la bibliothèque avait un site, je pourrais…

Share

Dans le billet précédent j’évoquais les tâche traditionnelles nécessaires en vue d’offrir de nouvelles BD à nos lecteurs : acquisitions, catalogage, équipement… Pour être véritablement hybride, il faudrait, outre la mise en avant sur les tables de présentation intra-muros, que je fasse la promotion de mes nouveautés sur la toile, à l’instar de BMOL, mais à notre échelle. Il ne s’agit pas de faire un blog rien que pour les BD!

Si la bibliothèque avait son  site Web, je pourrais…

  • Je pourrais aussi faire la promotion de Blogs-BD liés à mes acquisitions. Oui ca existe aussi : J’ai acheté les deux premiers tomes de Maé, que j’ai découverte via le blog de son auteur, Pacco, où le quatrième tome est en cours de parution/création. Pourquoi les lecteurs n’en profiteraient-ils pas eux aussi?
    <http://www.mae-bd.fr>
  • Certains éditeurs ont des démarches originales : Les éditions P’tit Louis (Les Aventures de Vick et Vicky) proposent des expositions et des fiches pédagogiques  autours de leurs albums!
    <http://www.editionsptitlouis.fr>
Toutes vos BD sur tous vos écrans
Les BD numériques : toutes vos BD sur tous vos écrans

L’étape suivante serait dans le futur, d’acquérir une part de BD numériques, accessibles directement en ligne. Si, si, ce n’est pas de la science-fiction, ca existe vraiment!

Mais bon, les bandes dessinées ne sont pas ma seule responsabilité au sein de mon établissement, et je m’en vais bientôt. Le jour où ma bibliothèque actuelle aura son site, je n’y serai plus. L’évolution dans les bibliothèques est bel et bien une question de verre à moitié vide ou à moitié plein, et je me contenterai de quelques tables d’exposition…

Il y a quelques temps, nous avons reçu un formulaire d’enquête d’un élève conservateur à l’enssib qui consacre son mémoire aux sites internet des bibliothèques territoriales. Une question a retenu mon attention :

« D’après vous, quelles raisons retiennent votre établissement d’avoir un site internet ?

  • Notre tutelle n’y trouve pas grand intérêt
  • Des membres de mon équipe n’y trouvent pas grand intérêt
  • Nous manquons de temps
  • C’est trop cher
  • Nous ne sommes pas assez formés
  • Les logiciels qu’on nous propose ne sont pas adaptés à notre bibliothèque »
TableBD
…Et si la bibliothèque avait un site, je pourrais associer la photo de cette table d’exposition à une news annonçant l’arrivée de nouvelles BD.

Ce ne sont pas les idées qui manquent, et tout ce qui vient d’être dit à propos des BD est transposable à n’importe quelle partie des collections d’une bibliothèque, sans compter les comptes-rendus des animations, les annonces d’expositions, etc. De quoi faire un site vivant qui reflèterait la vitalité de l’établissement… si collègues et élus « y trouvaient un intérêt », et que cette activité figure sur au moins une fiche de poste.  D’où la nécessité de convaincre les élus, puisque celle-ci ne peut être modifiée qu’avec leur aval. Ce travail de persuasion est celui du bibliothécaire, expert dans son domaine. Bibliothécaire, c’est un métier, au même titre que comptable ou menuisier. Il ne viendrait à l’esprit de personne de dire à ces derniers comment faire leur métier. Malheureusement concernant les bibliothécaires, c’est loin d’être aussi clair, car pour certains élus : «Ce n’est quand même pas compliqué de tenir une douchette!».

Même compétent, n’est pas hybride qui veut.

TableExpo5

«Enfin ce n’est quand même pas compliqué de tenir une douchette»

2 commentaires sur “Si la bibliothèque avait un site, je pourrais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *