Quand il ne tient pas sa douchette, le bibliothécaire veille

Share

Récemment j’ai reçu des nouvelles d’une amie allemande. Elle rédige actuellement un mémoire qui traite de la manière d’utiliser des BD pour l’enseignement du Français. Nous avons donc ce point commun de devoir connaître les BD dans notre travail. En effet, je suis responsable des BD à la bibliothèque. Je suis même en pleines acquisitions. C’est l’une des opérations de la chaîne documentaire évoquée dans le précédent billet. C’est à dire que je prépare la liste de ce que nous allons acheter pour cette année. J’ai terminé les BD enfants et jeunesse et il me reste le plus gros morceau : les BD adultes. Comme nous avons beaucoup de séries, c’est un travail de fourmi que de savoir quels tomes nous avons, si des suites ont été publiées, s’il y a des trous à boucher, etc.

De plus nous avons décidé cette année de mettre l’accent sur les Mangas (japonais), Manhwa (coréen) et Manhua (chinois). Si la BD franco-belge et les Comics américains ne me sont pas étrangers, la BD asiatique est un univers que je connais mal, mais que j’ai plaisir à découvrir : Il y en a dans tous les genres (SF, romantique, policier…), pour tous les publics (jeunes, adultes, filles, garçons…) et c’est tout un vocabulaire (Anime, Cosplay, Seinen, Shôjo, Shônen, Josei…). Il a donc fallu que je me documente un peu avant de me lancer. C’est ce qu’on appelle la veille documentaire.

Quaibulles
Les œuvres passerelles

Pour acquérir les fondamentaux :

Pour avoir une vision de la production actuelle :

Et enfin pour se tenir au courant (veille proprement dite) :

Notez qu’à part le CD-ROM, toutes ces ressources pour ma veille sur les mangas sont accessibles sur Internet!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

4 commentaires sur “Quand il ne tient pas sa douchette, le bibliothécaire veille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *